Alors c’est vendredi 19 février au soir que le rendez vous avez été pris pour une démo Confrontation et AT-43 au sein de l’association de la Lyre (La Ligue Yonnaise des Rôlistes Extraordinaires). J’y été déjà allé pour une démonstration de AT-43 et des deux premières army box (RB et Cogs), 4 joueurs avaient été interessé. Après avoir discuté avec eux sur le nombre de personnes et l’intérêt de la démo, j’avais prévu 10 armées soit 5 tables de jeu car on allait être entre 9 et 10 joueurs. Me voilà donc à préparer 6 armées AT-43 de 1500Pa (en fait 5, la 6eme étant amenée par Wulfran, le joueur Karman et seule armée que je n’ai pas) et 4 armées Confrontation de 1535 PA (ne cherchez pas pourquoi le 1535, c’est le chiffre le plus approchant pour les 4 armées que j’avais soit les Lion, les Wolfens, les Béliers et mes Griffons fraichements arrivés). Bref après avoir passé quelques heures sur open r community (fabuleux logiciel du sieur Nazgul pour préparer ses armées!!) me voilà à regrouper les figurines, les décors et autres poster afin de faire les tables de jeu. Vérification des feuilles d’armées, du matériel pour jouer comme des dés, marqueurs d’état etc. Me voilà avec un sac du vendeur de meuble suédois rempli d’army box, un carton rempli de décors, une valise pour mes autres armées et encore un sac pour mes accessoires, rassurez vous je ne roule pas en mini …
Une fois sur place c’est parti pour le déballage et la préparation des tables :
Le grand déballage commence, les figs sortent de leur boite et déjà des yeux brillent de voir le contenu. Après vérification seuls 6 joueurs de l’asso joueront, un étant absent et un autre tenait la caméra pour filmer la soirée.

 

Et oui c’est fastidieux Wulfran, mais il faut tout vérifier, courage plus que 5 armées ^^
La table pour confrontation, reste à poser les murets.
Griffon vs Bélier, déjà certains commence a pronostiquer la victoire des griffons avec le canon.
Lion vs Wolfen sur la deuxième table. Le scénario est simple, tenir le menhir au centre de la table pour 5 point d’Elexir.
Tête de pont pour les Cogs vs ONI, là encore un scénar simple, 5 PV pour tenir le bunker, 2 PV pour une unité de blindé détruite et 1 PV pour une unité d’infanterie éradiquée
Explication commune de début de partie : présentation des army box avec le contenu, tarif, truc et astuce et déroulement général d’un tour sans rentrer dans le détail. Juste sur le principe de la création d’armée, type de scénarios, mise en place de sa séquence d’activation avec les cartes, test d’authorité, début de partie et différents choix de l’unité. Tout le reste sera expliqué au fur et a mesure de l’avancée des parties et de le rencontre du cas. Petite surprise pour moi seul « petit jean » était déjà présent lors de ma première intervention en aout et encore il jouait AT-43 (ce soir là il a joué Confrontation), toutes les autres personnes découvraient le jeu.
L’unité de 12 super zombie qui verra la table 30 s avant de se retrouver à 2 😀
Une belle galette bien placée.
… et un super jet de dé qui fait un heureux 😉
Quelques photos de la partie Cogs vs ONI. Il faut savoir que les Cogs avec leur galette ont bien cartonnés mais les zombies ont fait de la résistance. Quelques anecdotes : Un ravager balance une grenade sur une unité de super zombis de 12, tout réussi, la galette recouvre 11 fig sur les 12, ce dernier balance donc 11 dé et touche sur du 3+, un seul dé de loupé … 10 mort sur 12, pas terrible pour uen unité qui vient de rentrer. Mais ce n’est pas fini, tour suivant le zombie à terre se relève et avec son compatriote se dirige vers le bunker, ils tiendront ce dernier jsuqu’a la fin. Autre coup d’éclat, les zombies tac arm qui ciblent une unité de sharptrooper, là encore tir parfait tout le monde à terre et sur les 5 4 se tranforment en zombies qui iront là aussi aider à tenir l’objectif. Vous l’aurez compris, si les Cogs ont tenu l’objetcif au début et « pondu » des ravager/prowler, à force de se faire zombifier ils le perdent, au dernier tour les ONI mènent 13 à 10, si le joueur cogs détruira le saturday night pour 2 PV puis le baron pour 1 autre il fini à 13 mais le joueur ONI lui détruira un prowler pour 2 PV et tiendra l’objectif pour 5 PV et atteindra 20 PV, seuil de la victoire. Victoire donc du joueur ONI et pourtant au vu des premiers tours ce n’était pas fait, très bel exemple de partie qui montre qu’à ce jeu il ne suffit pas de poutrer pour gagner.
Juste a coté se tenait donc deux parties de Confrontation, là encore un scénario assez simple, il faut tenir le Menhir pour avoir 5 points d’Elexir (bon une table a viré le menhir pour y mettre un mètre ruban isl otn trouvé ça plus pratique, bien la peine que je pique les jouets donné dans un fast food à mes filles 😀

 

Tout le monde s’avance vers l’objectif et se met en position de tir pour le canon.
La mélée se forme et sa tape à tout va.
Là aussi on va avoir une belle série de dé, comme les « 6 » sont relançables ce n’est pas moins 6 dé à la suite qu’il lui faudra rajouter .. sacrée série qui arrive au bon moment.
Sur cette table le canon a bien fait le ménage au début mais une fois les deux armées au contact il ne servira a rien, les MV tiennent l’objectifs quasi dès le début et ne se posent pas de questions, tapent dans le tas. Les lanciers eux subissent les coups, les templiers viennent en soutient mais se feront submergés eux aussi par une marée de MV. Un groupe de paladin noir iront vers le canon poru faire le ménage mais se veront arrêter dans leur élan par les lanciers. Ces derniers tueront 3 sur les 4 paladins, le dernier étant un vrai « survivor ». Au final le joueur Griffon Concède la partie voyant ses unités fondre comme neige au soleil et le nombre d’Elexir monter a grande vitesse en face. Il faut dire que ce soir là les séries de dés des Béliers étaient plus que satisfaisant, voyez un peu un exemple ci dessus …
Si les Wolfens tiennent l’objectif très rapidement ces derniers se feront submerger par le nombre des Lions. Les archers en soutient seront très disuasifs et le nombre de gardes viendront à bout. Bon le joueur Lion est un ancien de Confront qui après cette partie a envie de ressortir ses Sessairs.

 

Quelques photos de la salle lors des parties, ça reste très studieux … en apparance 😀
Alors ce que j’aime bien avec ces démos c’est que ça rentre très vite au niveau mécanique. La preuve lors de cette soirée, une scéance d’explication commune pour tout le monde de 15/20 min et tout le monde peut commencer à jouer, ensuite j’intervient de manière systématique sur chaque table pour rappeller les différentes possibilités de chaque unité avec un cas concret présent sur la table et les différente stratégie possible. Ensuite vient le moment d’expliquer le déroulement du premier combat et montrer le principe. Pendant le premier tour je ne sais pas où donner de la tête vu que les questions fusent dans tous les sens mais ça reste dans la bonne humeur et merci à Prof de m’avoir filé un coup de main ce soir là, il a pu prendre en charge une table de Conf ce qui m’a bien aidé. Au deuxième tour les questions commencent à se tarir, seules des confirmations arrivent afin d’être sur de ne pas se tromper. Au troisième tour ça roule tout seul, les dernières questions concernent des cas particuliers qui se présentent sur la table de jeu. A la fin de cette scéance tout le monde aura assimilé le mécanisme et se verra tenté par l’achat d’une boite d’armée.
Objectif réussi pour ma part, 6 joueurs ont pu tester et apprécier le jeu, tous on compris le fonctionnement, un autre rendez vous a été donné un samedi aprèm chez moi (après midi consacré à AT-43 et Conf afin de retrouver mes partenaires pour une / des partie(s) ), pour ceux qui veulent aller plus loin, retester une autre armée, voir une partie entre « vétéran », invitation retenue par certains.
Je fini cet article pour encore remercier Prof pour son coup de patte et à Erwan pour avoir tenu la caméra toute la soirée, normalement le film devrait être prêt courant mars, évidement je le posterai ^^. En attendant voilà un diaporama de toutes les photos prise de la soirée en cliquant sur ce lien.
Bon pas tout ça mais demain j’ai une démo dans un mag et il faut que je termine mes tables pour samedi, si tout le monde vient on devrait être 10 à croiser le fer/éviter les balles, je sent la bonne aprem qui arrive 😉
@+