Dungeon Twister Prison

Raaa ça va hein, aucun commentaire sur mon indéféctible volonté sans faille, et puis à 23€ fdp in je pouvais pas passer à coté de cette affaire, surtout que le truc était à peine ouvert, même pas dépunché, juste un sachet de figurine sur les deux d’ouvert, aucun coups sur la boite ou quoi que ce soit d’abimé … qui parmis vous n’aurais pas craqué sur ce jeu de Christophe Boelinger qui reste une merveille du genre et un must have?? Qu’il me jette la pierre …. aïe ! non chérie ce n’est pas à toi que je parlais !!!
 
 
Revenons à nos mou… euuh non, jeux, donc dungeon twister prison est la suite du jeu du même nom … moins prison. Le premier du nom sorti en 2004 reposait sur le même principe sauf qu’il n’a pas eut de suite les figurines, c’était avec des petits personnages en carton sur socle, tel que Okko, quelques temps après est sorti un pack avec figurines pour remplacer vos pions en cartons. Mais dungeon twister c’est aussi un grand nombre d’extensions qui sont déjà sorties, tel que le pack pour jouer jusqu’à 4 joueurs ou des personnages et salles supplémentaires, bref de quoi varier les parties. L’avantage et pas des moindres de cette version est tout simplement la possibilité de jouer en solo avec un mode conçu spécialement pour cette boite.
 
 
Alors quand on à la boite dans les mains ça déborde de matos avant même de l’avoir ouvert, la boite est gonflée, bref c’est assez chargé. En fait les planches de pions sont sur le dessus du thermoformage qui prend quasi toute la place ce qui explique la forme de la boite. Une fois tout
dépunché on fait place au contenu :
 

Les deux livres de règles, le mode deux joueurs et un pour le mode solo, à savoir qu’il faut d’abord s’exercer sur la règle deux joueurs qui est très bien faite puisqu’à chaque étape vous avez un petit tutorial qui rajoute en difficulté. Le premier est vraiment pour voir les mouvements et la rotation des salles, ensuite on passe au combat, etc etc. Une fois ce bouquin mémorisé on est parti sur le mode solo. Il y a aussi un mode vétéran pour les habitués et explique comment mélanger différentes extensions.

L’avantage de la boie est son thermoformage qui permet d’insérer ses figurines chacune dans un compartiment sans les abimer, un emplacement prévu pour les dés, les cartes (en bas à droite) et les pions et tuiles (en haut à droite), cependant pour les piosn j’ai préféré la solution "sac en toile" fourni pour le mode solo car après avoir mis du temsp à classer et ranger le spions dans les compartiments prévus à cet effet puis posé les tuiles dessus j’ai rangé la boite sur la tranche dans ma bibilothèque/ludothèque et un vacarme en est sorti …. vous imaginez le résultat.

 
Il y a en tout 16 figurines, 2 exemplaire de chaque d’une couleur différente (bleu et orange), la gravure est vraiment superbe et les positions très dynamique, ainsi le colosse qui coure est du plus bel effet, le magicien qui pointe son baton tel un sniper, la traitresse qui … gonfle ses pectoraux surdimensionnés … no comment, je m’égare là. Après on ne peut pas aimer la couleur alors quand on sait peindre on obtient ça :
 
 
Oui hein, c’est assez magnifique quand même, il y en a comme ça c’est à vous dégoutter de la peinture, après ce genre de vision on regarde ses figurines avec dédain ou pitié de leur avoir infligé un tel supplice.
 
Pour le background on ets mis dans le bain dès le départ, un archimage qui à cherché toute sa vie l’immortalité la trouve enfin pour s’apercevoir que le temps est long (je résume mais c’est ça), donc pour se distraire et vu que sa fortune dépasse largement celle de Picsou, Gripsou et Bill Gates réunis il fait d’abord construire des châteaux partout dans l’univers afin de se promener et de profiter de ses maisons de vacances, au bout d’un moment il se lasse (ben tiens, mais quel enfant pourri gaté ce gars) alors pour s’amuser il décide d’embaucher les meilleurs architectes et tailleurs de pierre : les Nains et les meilleurs ingénieurs et maitre de la vapeur : les gobelins. Avec tout ce petit monde il décide de construire des "dungeon twister", un labyrinthe de salles qui tournent sur elle même et y téléporte de pauvres gars qui doivent se battre entre eux afin de s’échapper de ce piège mortel (une sorte de "cube" donc). Seulement vu qu’il en construit un peu partout il en oublie quelques uns et surtout il s’est encore lassé alors les nains d’une région ne voyant pas revenir leur maitre décident d’utiliser l’endroit en prison après avoir modifié quelque peu la structure pour y enfermer les plus grand criminels. Ca dure un moment jusqu’au jour où l’archimage entend parler de cette utilisation non voulue de sa propriété, il y retourne donc et tue la moitiée des nains en représaille, l’autre moitée s’enfuira, cependant un regain d’intérêt pour ses dungeon twister revient et c’est reparti poru un tour.
 
Bon le jeu en lui même est vraiment très tactique et simple à la fois et c’est ce qui fait son succès. En quelques mots chacun compose son équipe, on prend quelques objets suivant le scénario et de manière secrète on place tout ça sur sa grille de départ (les extrémités) et les objets à tour de rôle sur les salles qui sont face cachées et disposées de manière aléatoire. Une fois celà fait on découvre les personnages et on place les figurines sur le terrain.
 

Exemple de terrain.
 
A partir de là on a un paquet de cartes actions qui permettent de faire 2/3/4 ou 5 actions par tour de jeu, des cartes saut pour traverser une fosse et des cartes attaques plus ou moins puissantes pour résoudre les combats. Le premier joueur doit utiliser sa carte 2 action en premier, le joueur suivant peu utiliser sa carte de valeur égale ou +1 à celle jouée par son adversaire (dans ce cas là c’ets 2 ou 3) et ainsi de suite, quadn on arrive à jouer la carte 4, toutesles cartes sont ensuites disponibles. Les actions permettent d’avancer un personnage (1PA), de découvrir une tuile (1PA), de faire tourner la salle (1Pa), d’utiliser un objet (la clef par exemple afin d’ouvrir une herse pour 1PA), ou de déclencher un combat.
Les combats se résolvent simplement, on choisi une carte combat de sa main et on la pose face cachée, les deux joueurs découvrent en même temps et on additionne à la valeur de la carte la valeur de combats de la ou des figurine(s). Car si vous placer plussieurs de vis figurines de manière adjacente à une figurine ennemie, vosu calculez le total de valeur d’attaque des deux fig plus la valeur de la carte, bref en combattant à plusieurs vous avez plus de chance de gagner en utilisant les cartes les plus faibles. D’ailleur point importan tla carte combat utilisée est défaussée définitivement, donc gaffe à ne as utiliser à outrance vos plus fortes. Une fois la figurine blessée on retire la figurine et on la remplace par le pion qui peut faire beaucoup moins de chose, une deuxième attaque réussie (pas lors du même tour par contre), et le pion est retiré et la figurine définitivement éliminée.
Les objets placés un peu partout vosu donne des avantages, la clef permet d’ouvrir les portes, la corde de passer au dessus des fosses sans inconvéniants, la lance téléscopique de frapper vos ennemis à travers les meurtrières san ssubir les effets négatif d’une attaque perdue et ainsi de suite.
Au niveau figurines on a évidement des spécialité, le colosse qui frappe comme une brute, l’homme serpent qui peut passer à travers les meurtrière et qui avance vite, le clerc qui soigne un perso blessé, le gobelin qui permet de choisir le sens de rotation de la salle, etc etc. Et c’est là que c’est bien pensé, chaque perso ayant des aptitudes différentes, il faudra bien choisir son équipe de départ, bien gérer aussi ses cartes.
 
C’est vraiment un très bon jeu de stratégie, un vrai casse tête à résoudre, d’ailleur le magasine Ravage ne s’y trompe pas pour nous proposer de temps en temps des cas à résoudre en un minimum d’action.
 
Alors si vous aimez les jeux de reflexion/action avec un fort thème, ce jeu ets fait pour vous.
 
@+
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s