Journée jeux : la revanche « loupée » de Ol

Hier y’avait le retour de la revanche episode II « A New Hope » de l’ami Olivier 😀  (aïe lancez pas des cailloux pour le titre !!)

Donc j’arrive chez lui en fin de matinée avec un sac chargé de jeu plus ceux arrivé à noyel de son coté, de quoi bien s’occuper la journée ! On démarre doucement avec un rallyman, enin quand je dit doucement … .

Explication de règles en 5min, on débute avec un petit parcours de deux plaques histoire de se mettre le système de jeu en tête, résultat sans appel je remporte la première spéciale mais normal à ce jeu où la première réaction est de parcourir le plus rapidement toutes les cases plutot que de surveiller son chrono. Il vaux mieux des fois parcourir moins de cases mais s’arréter en 5eme plutot que de parcourir toutes le scases possibles et finir en 1ere !

Deuxième partie cette fois ci avec un plus grand parcours à la demande de mon conccurent, toutes les plaques sont utilisées et plein de virages dans la montagne de quoi refroidri les ardeurs. Olivier s’élance en premier, il utilisera une technique encore inappliquée aujoud’hui en rallye, prendre toutes les cordes dans l’espoir de salir les routes afin de me ralentir ou me géner derrière … Evidement ce qui devait arriver arriva, un dé de vitesse en moins à cause d’une attaque de trop et un dé gaz en moins suite a une crevaison en pleine corde ! Je fini donc par le rattrapper, ce dernier se déplace pour me bloquer dans un virage, m’obligeant à cramer un temps supplémentaire, je fini par le dépasser quand même au tour d’après et il ne verra que succinctement mon pare choc arrière avant de disparaitre à l’horizon 😀

Final de la course, 5’29 » pour moi et 12’48 » pour Olivier … c’est ça de prendre sa voiture de rally pour une motocrotte qui nettoie les bordures 😀

On continue dans la lancée avec deux parties de 7 wonders en mode deux joueurs, mode que j’apprécie beaucoup car on arrive à bien gérer et anticiper les coups, même si une part de hasard est présente dans la pioche du joueur fictif.

Là encore entre ma connaissance du deck 3 joueurs plus le nombre de parties au compteur sur ce jeu plus le fait que je n’en suis pas à mon premier essai en mode deux joueurs et le résultat est connu d’avance, plus de 20 points dans sa face :D. La deuxième il aura vite compris le fonctionnement du joueur fictif le bougre, quand celui-ci n’a pas de chainage, autant lui prendre son argent en lui faisant construire des trucs dont il n’a pas les ressources et les acheter chez nous, il aura bien optimisé ces actions, m’aura bloqué sur deux cartes et je n’aurais pas eut de cul sur une autre (carte bâtiment age deux an chainage) car celle-ci se trouve être dans la défausse du joueur fictif, comment perdre de l’argent et 12 points de victoire sur un coup de malchance .. Je remporte au final la partie de 1 point .. heureusement pour moi on a pas pu en faire une troisième 😀

L’après midi on va commencer à tester les jeux reçu à l’ami Ol, Vhinos, un jeu sur les vins Portugais ça ne pouvais que m’inspirer. Une fois qu’il a posé la boite » par devers lui » et une mise en place du plateau « par effet de mimétisme » c’est parti pour la lecture des règles et explications, il faudra bien une bonne demi-heure entre la mise en place et l’explication des différentes actions possbiles.

Y’a du matos quand même, entre les pions, les tonneaux, les plateaux individuels, le plateau central ça déborde de partout :

Pour résumer grossièrement, au centre vous avez 9 cases, qui correspond à 9 actions possibles, vous déplacez votre pion d’une case (diagonale acceptée) par tour pour effectuer une autre action, vous pouvez avancer de plus mais il faudra payer un supplément. Dans les choix on a:
-acheter un terrain pour produire du vin
-acheter une cave qui va permettre de stocker plus de vin et de le bonifier au fur et à mesure des ans
-acheter un bâtiment pour  y placer des oenologue et ainsi augmenter aussi sa qualité
-acheter un spécialiste qui permet d’avoir des bonus en cours de partie ou de gagner des points pour le concours
-changer l’ordre de premier joueur, présenter un vin au concours
-acheter un œnologue
-exporter son vin pour gagner des PV
-vendre son vin pour gagner des sous
-aller à la banque pour retirer des sous ou changer ses investissements

Si je vous dit que le jeu se déroule en 12 coups et donc que vous ne pourrez faire que 12 actions, qu’a chaque début de tour une tuile présentant le temps de l’année indique un bonus/malus pour la qualité du vin (et donc sa valeur pour l’export, la vente et le concours), qu’il y aura trois concours qui suivant la place vous fait gagner plus ou moins de points, qu’il y a des effets qui vous permettent de gagner des points de victoires immédiatement et d’autres qui se rajoutent en fin de partie, que les juges vous permettent des actions supplémentaire si vous présentez le bon vin au bon moment … . Au final ça fait beaucoup de chose à gérer et peu de temps pour le faire. Le pire reste la banque, on a besoin de sous pour acheter plein de choses mais une fois votre pécule de départ dépenser il vous faudra aller retirer de l’argent à la banque, qui n’est pas placée au centre et vosu prendra donc des » tours ».

Au final même si le thème est fort et bien intégré au jeu et qu’il reste plaisant, il y a un petit truc qui me gène, la gestion de la banque. Soit je la trouve mal placée et elle aurais du être en position centrale afin d’être plus accessible, car 12 tours pour 9 choix ça va vite, très vite et perdre 1 tour pour se rapprocher de la banque … bah ça énerve un peu. On va me dire oui mais ça se calcule, ça se gère, il faut anticiper, mouaif, peut être mais je reste sceptique quand même. De même quand on vend du vin et donc que l’on gagne de l’argent, on devrait pouvoir choisir entre de l’espèce sonnante et trébuchante pour effectuer des actions sur le plateau ou les mettre en banque ce qui augmente le compteur et donc permet d’avoir des points de victoire à la fin. Là non pas le choix, on vend, ça part direct à la banque, si tu veux le cash tu te déplace à coté et perd un tour pour prendre à la banque. Vous l’aurez compris, même si j’aime bien ce genre de jeu, celui-là ne sera pas dans ma ludothèque pour le moment, mais je ne cracherai pas sur une autre partie, car la config de test, une seule partie à 2 joueurs c’est pas optimisé et ne reflète certainement pas l’essence du jeu.
Ah oui au fait, j’ai gagné la partie :D, MOUHAHAHAHAHAHAHA !!!! (ce petit rajout n’a évidement pur but que d’énerver l’ami OL …. m’enfin pour l’énerver il en faut plus …en fait je sais pas je l’ai jamais vu s’énerver 😉 ).

Vu l’heure et attendant de nouveaux arrivant pour le dernier jeu du soir on se fait un petit carcassone, ça faisait longtemps que j’y avait pas joué, c’ets parti pour le placement des tuiles, Ol modifiant les règles au fur et à mesure de la partie, il fini par gagner de 2 points … CHAMPAGNE !!!!!!!

Hop Sébastien et Stéphanie nous rejoignent pour le soir, le temsp de manger et on ouvre Shogun :

Là encore un peu de temps pour la mise en place et l’explication des règles et c’est parti :

Alors pour ce jeu, sous son apparente complexité se cache un jeu hyper fluide et très prenant !
Pour un résumé des règles, le jeu se déroule en 2 années, elles même divisées en 4 saisons, jusque là tout va bien. En printemps, été et automne on pourra effectuer 8 actions par saison, en hivers on gèrera les révoltes et on nourrira ses régions, si on à pas assez de riz pour nourrir tout le monde des révoltes éclatent dans les régions non fournies en riz et on peut la perdre si la force militaire n’est pas assez forte . Pour conclure, on va jouer 6 saisons de 8 actions chacune, compter 30 min à 4 joueurs par saison,soit à peu pret 3h de jeu !

Lors d’une saison on va donc effectuer 8 actions : construire une ville, construire un temple, construire un théatre, collecter des impôts, collecter du riz (ces deux dernières actions rajoutent des pions révolte sur la région concernée), rajouter de la puissance militaire, rajouter uen puissance militaire plus faible, faire bouger ses troupes, effectuer une attaque sur une région, et encore une autre attaque.

Au début de la partie on a chacun 8 régions données soit de manière aléatoire soit pré-établie dans le livret de règle, on y place sur chacune des petits cube représentant les forces armées en présence. Chaque région nous donne le droit à posséder sa carte et au début dune saison on va poser ces cartes face cachée sur chacune des actions. Des cartes neutres sont aussi là pour ne rien faire si vous ne voulez pas effectuer certaines actions par manque d’argent ou choix tactique. Au final vous décidez donc que telle région va construire tel ou tel bâtiment, qu’une autre va recevoir des renforts, deux autres vont allez attaquer une zone neutre ou ennemie, etc etc. Mais avant ça on décide de l’ordre de ces actions de manière aléatoire, ce qui fait que chaque saison il va falloir gérer de manière complètement différente, les attaques ont-elles lieu avant ou après les renforts, les achats de bâtiments et de renforts ont -ils lieux après ou avant la récolte des impôts ?? Tout ça fait que vous devrez vous adapter très vite et faire vos choix en conséquence. Et si cela ne suffisait pas on rajoute après une carte évènement qui va bouleverser la quantité de riz collectée et peut modifier certaines actions (interdiction d’attaquer une région pourvue d’un temple, les renforts d’armées sont moindre, etc etc..).L’ordre du tour lui est fait par un système d’enchère à chaque début de saison.

Les combats sont géré de manière très originale, le jeu est fourni avec une sorte de « tour à dé », au début une certaine quantité de cube sont dedans, quand vous attaquez une zone, vous prenez vos cubes et ceux de votre adversaire (ou un cube vert représentant les paysans si zone neutre) et on balance le tout dans la tour à dé. Évidement il tombe des cubes dans le réceptacle et on regarde qui est en majorité, les cube en excédant sont mis sur la zone ainsi conquise ou gardée. A savoir que vos paysans (les cubes verts) comptent parmis vos forces si aucun pion révolte n’est présent dans la région. Si vous remportez la région vous obtenez sa carte et donc un plus large choix dans vos actions/régions.

A la fin de l’année, en hivers donc, on regarde si on a suffisamment de riz pour nourrir toutes nos régions, sinon on pioche au hasard les régions qui se révoltent (non fournies en riz) et on effectue une attaque pour rétablir l’ordre. attention car on peut perdre la région si vous n’avez pas suffisamment de force à l’intérieur de la région. Une fois fait on compte les points de victoire, nombre de région possédées, nombre de bâtiments possédés, majorité dans de tel type de bâtiment dans telle région, tout ceci fait augmenter votre pion sur la poste de score. Et hop c’est reparti pour une deuxième année identique, une fois celle-ci résolue on recompte encore les points et celui qui en a le plus (Nonnnnnnnnnn c’est vrai !! ) à gagner la partie, en cas d’égalité ce sont les sous qui départage.

Le résultat de cette partie est que Stéphanie et Sébastien se retrouvent à 51 points, mais Stéphanie gagne car plus d’argent, je me retrouve 3eme avec 50 points (grosse erreur tactique lors du dernier tour, j’aurais du attaquer des zones neutres plutôt qu’attaquer Stéphanie contre qui j’ai loupé mes attaques, par contre elle a réussie !). Par pudeur je ne donnerais pas le score d’Olivier 😀

Vous l’aurez compris, pour moi ce jeu est une tuerie et un qui vient de passer en tête dans ma wish list !!!

@+

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s