C’est après une rapide lecture des règles que j’ai réussi à motiver Babass pour jouer à SAGA of Aarklash. Mais qu’est ce donc ce jeu, si vous êtes un hermite de la blogosphère ça peut se comprendre, tout simplement une version pour Confrontation 4 du jeu SAGA des studios tomohawk le tout créé par Perno. Il en aura passé du temps dessus, tout le début de l’année 2012 et on peut le remercier pour le résultat en tout cas, ça permet de dépoussiérer des figs qui traînaient dans un coin.

Donc SAGA à la base c’est un jeu d’escarmouche à la période des vikings, chaque joueur se monte une force de quelques points ou 1 point = 4 gardes = 8 guerriers = 12 levées, le tout gouverné par un seigneur qui sera gratuit, puis on choisi un des 7 scénarios proposé dans le livre de règle, on installe une table de jeu (1.20*0.90) et c’est parti.

Mais là au lieu d’utiliser des figurine de viking, les anglo saxons et le reste, le jeu à été transposé avec les figs en PPP de confrontation 4. Le matos obligatoire est l’achat du livre de règle (environ 30€) et bien sur des figurines de conf4, mais bon si vous êtes comme moi à l’époque du déstockage vous en avez pris quelques boites et celles-ci traînent dans un coin. (au passage excellent article de Perno sur l’investissement dans le jeu si vous partez de rien ici).  Bon je me retrouvais donc avec une force des Béliers au grand complet et du Lion autant comme autant sauf du cavalier pour ce dernier mais avec ceux du Griffons ça le faisait !

Rapide mise en place, quelques éléments de décors et on part sur le premier scénario :

Au début du jeu chaque armée à un plateau de jeu et va lancer un certains nombre de dés suivant ce que son armée contient. De là on réparti les dés sur le plateau. Cette phase me fait penser à Claustrophobia et le rôle du joueur démon. Avec les dés vous pouvez faire des combos au début pour augmenter ce nombre, et les poser pour lancer plus tard des action set/ou activer vos unités. Le premier tour commence avec ses hésitation et le nez dans le bouquin de règle comme toujours. Une fois le premier tour passé ça reste super fluide.On choisit un dé sur le plateau, on le retire et on applique l’effet, bien souvent ça sera un pour activer un type d’unité. Si dans un tour l’unité n’est activée qu’une seule fois, pas de problème, à la deuxième activation dans le même tour elle se prend un marqueur de fatigue, idem pour la 3eme, etc. Ces marqueurs si on ne accumule trop vont empecher l’unité de s’activer et l’obliger au repos, lors d’un combat le défenseur pourra en retirer sur son attaquant moyennant des bonus de défense pour sa part ou de contre attaque. Dans le premier scénario on devait tuer le seigneur adverse.

Comme toute première partie on tâtonne est le principe est plus là pour voir la mécanique que viser l’objectif, un rapide descriptif des tour ci dessous :

-Premier tour les unités avancent des deux cotés, le bélier annulera l’activation de mes levées (archer), les gargouilles impactent mes .soldat du flanc droit. J’en élimine deux et lui aussi.

-Second tour, ça impacte, les guerriers crane contre des soldats et mes paladin contre ses pantins morbides, les résultats ne sont pas franc, juste un mort ou deux de plus de chaque coté. Ma cavalerie reste au milieu pour un soutient sur la première qui flanche, les levées sont encore une fois annulée. De mon coté j’annule un de ses sort. il reste une seule gargouille.

-troisième tour, mes paladins se retrouvent bloqués, je fini les gargouilles, mon dernier paladin se fait impacté par une deuxième unité de pantin morbides, mes soldat du flanc gauche se sont fait détruire mais la cavalerie arrive derrière pour butter les dernier guerriers cranes. Le Bélier lance un sort qui détruit un tier de mes archers

-Quatrième tour, ça sent pas bon pour moi, mon paladin central est tué, ma cavalerie est bloquée par des pantins morbides, les paladin noirs arrivent au contact pour finri les reste du soldat à droite et vont tater de l’archer. Mes cavaliers se font détruire aussi, le béleir lance un sort qui fait réapparaitre l amoitié de ses pantins d ela première unité.

-Cinquième tour j’abandonne car le jeu se fini en 6 , seul mon seigneur est encore là et il se fera bloquer avant d’aller atteindre le seigneur adverse.

Bon si le jeu en lui même me donne envie de retourner très vite, je suis très dubitatif sur la puissance des Lions et halluciné par la force des Béliers. Mais c’est une première partie et j’ai certainement mal joué pas mal de trucs. Après vérif et discussion avec Perno il s’avère qu’on a mal joué pas mal de truc (et lui au contraire trouve les Lions plus fort que les Béliers). Déjà à la création de l’armée on avait fait 6 points et lui me dit qu’il aurait fallu jouer en 8. Le seigneur que j’avait pris était gratuit alors que son grand crâne non (grosso modo on a joué à 6 points vs 5 mais je ne pense pas que Babass est joué à fond son GC!). On a mal joué aussi les phases de magie et lors de l’engagement aussi. Pas mal d’erreur qui misent bout à bout on surement tronqué l’expérience. Mais le principe de base me plait et une autre partie après une autre lecture de règle approfondie ne sera pas de trop. En tout cas le résultat est là, bravo Monsier Perno pour votre taf et le recyclage de gurines ;o)

@+