J’ai pu tester : Andor

Soirée jeu mardi soir avec un crève pas possible chez Nicolas pas loin de la casa qui avait fait le déplacement exprès à Luçon au salon pour se faire connaître à l’époque. Bref un joueur du coin en plus ce n’est jamais de refus et en plus il nous offrait son hospitalité.

Mon Babass en a profité pour amener sa dernière acquisition : Andor chez Iello

Pour faire  simple Andor est un jeu coopératif où vos persos devront faire des missions qui peuvent se compliquer au fur et à mesure avec une limite de « temps ». Alors niveau matos ça déborde de partout, du carton épais, un plateau superbe, des pions, des dés, des fiches superbement illustrés (mais il manque une étoile rouge et jaune sur certaines pour parfaire l’iconographie ;o) ) et …. des profils carton. Et là c’est le drame, des profils cartons !!!! Bon là c’est le « figuriniste » qui parle, je sais que les figurine ça augmente le tarif du jeu considérablement mais bon on y gagne en immersion. Bref passons sur cette crise d’enfants gâté, ceci ne m’a pas empêché de m’amuser.

Au niveau des règles, chaque joueur prend un perso parmi 4 (l’archer, le magicien, le nain et le rôdeur). Chaque héros à ses caractéristiques et capas spéciales.

La carte contient une image du perso sur la gauche qui permet de rajouter de l’équipement (heaume, bouclier, etc), sur la droite le « sac » à équipement limité à 3 objets, ensuite le nom du perso et sa capa spéciale, sa piste de points de force et de volonté. A savoir que plus vous avez de volonté plus vous pourrez lancer de dés en attaque (sauf mago) et ça fait aussi office de point de vie lors des attaques.
On met en place le scénar sur le plateau, la position des objetcifs est monstres est donné par le numéros de sections car le plateau est découpé en plus de 80 sections plus ou moins grandes. On tire la première carte qui explique la mission.

Le perso à « 7h dans la journée » Il peut lors de son tour bouger OU attaquer. Il peut bouger d’autant de case qu’il le souhaite mais pour chaque case traversée il avancera son compteur d’une heure, à la fin s’il arrive sur un secteur spécial comme marchand pour acheter des trucs ou puits pour augmenter sa volonté il peut le faire sans rajout supplémentaire de temps. A 7h il peut soit passer et donc repartir sur la nouvelle journée soit payer de la volonté pour faire une 8eme action, puis 9eme et 10eme et dernière.
Quand on attaque on avance son compteur d’une heure là aussi et on fait l’atttaque, on lance autant de dé qu’autorise sa volonté on prend le meilleur et on rajoute sa force. Le monstre lui va lancer aussi des dés plus sa force qui varie suivant le monstre. On réduit d’autant ses Pv de la différence (le monstre ou vous). Si à la fin vous ne l’avez pas tué il redevient full, si vous n’avez plus de volonté vous êtes bon pour repartir en niveau 1 :D. Si vous ne tuez pas le monstre d’un coup vous pouvez relancer l’attaque (moyennant une heure) et on recommence. Quand vosu tuez le montres il ets msi dans une réserve et le compteur de temsp de partie augmente d’un cran. Le truc car c’est un jeu coop c’est d’attaquer à plusieurs (hein raf :D) car ceux qui sont sur la même case que vous (ou adjacent pour l’archer) peuvent se joindre à vous moyennant une de leur « heure » aussi.

Sur la carte vous pouvez trouver des bonus, le brouillard qui vous permet de piocher un jeton et de vous faire gagner des bonus, ou tirer une carte évènement (plus ou moins avantageuse) ou le magasin ou augmenter sa volonté via les puits (mais ça je l’ai déjà dit ^^).

Une fois que vous avez tous passé une journée, on tire une carte évènement et l’applique, on fait avancer les monstres suivant un ordre précis et on avance un dernier compteur de mission d’un cran (compteur alphabétique)  et si la carte suivante correspond à la lettre où vous arrivez, on pioche la carte mission suivante qui va vous narrez la suite de l’histoire et rajouter bien souvent une petite mission. On avance aussi ce dernier compteur alphabétique quand vous tuez un monstre, bref ça accélère la fin de la partie.
Vous perdez la mission si à la fin du temps vous n’avez pas réalisés toutes les missions ou si un nombre X de monstres rentrent dans le château (varie suivant le nombre de héros et peut être augmenter via des mini missions).

Bref devant pléthore de matos et autant d’installation on aurait pu prendre peur mais la mécanique du jeu reste très simple et les premières missions didactiques qui permettent d’intégrer progressivement des difficultés de méca sont très bien faites.

Donc hier soir nous voilà à 4 valeureux héros parcourant les plaines de ce monde ténébreux à sauver la populasse d’un horrible destin. Je vais passer les scénars d’intro qui restent assez simple et rapide pour passer au premier « vrai » scénar. On se retrouve donc aux abord du château et quelques monstres simples pas loin, le roi se meurt et on doit trouver un sorcière aux abord du fleuve (caché via un pion) qui vous indiquera où se trouve l’herbe pour sauver le roi (gardé par un monstre qui la trimbale). Pour augmenter la résistance du château on peut aussi aller sauver des paysannes et les ramener dans le château en évitant les monstres bien sur.

Nous voilà donc partis à éliminer les méchants trop proche, perso je vais sauver la veuve et l’orphelin pour les ramener dans les entrailles du château et Nicolas parcoure les bord du fleuve à la recherche de la sorcière qu’il trouvera à la fin (la looooooooooose pas possible ^^). L’herbe médicinale fait son apparition accompagnée d’un monstre que babass va éliminer pour la récupérer et nous rejoint au combat final. Nicolas lui cherche les 3 pierre magique différentes et en trouve 2, Aurélie et moi même on élimine quelques monstres trop proche du château et on va vers le boss, je trouve la dernière pierre qu’il manque cruellement à Nicolas pour se booster en attaque. Babass lui à une potion qui lui permet aussi de booster son attaque.

Et là c’est parti pour tenter de butter un boss à plus de 40 de force, conclusion il faut à nous quatre dépasser ce score à chaque attaque. L’usage des potions qui double le résultat, le heaume qui rajoute les double et les pierre magique, bref rien n’y fait. On retente une seconde et une troisième attaque que dalle, le monstre n’a rien. On abandonne parce que babass meurt et déjà à 4 on arrive pas à le toucher alors à 3.

Mission échouée à cause d’un boss survitaminé et là je trouve ça dommage. Franchement sauf une petite erreur de positionnement de monstre à un moment (on a pas du comprendre la carte), le reste on a géré relativement bien mais tout en restant pressé par le temps. On arrive quand même a faire toutes les autres missions et quand on arrive au boss Il ne reste que 2 jours pour le butter mais vu comment on est gonflé à bloc toute option on se dit que ça devrait le faire … et non rien, que dalle, un mur à vous dégoutter de la mission … pardon la PREMIERE MISSION !!!

Alors on en demande pas un truc évident qui se fait les doigts dans le nez, une main dans le dos et butter un boss juste avec un canif en lui crachant dessus, non vraiment la partie à été tendue jusqu’à la fin cherchant à optimiser nos coups et déplacements, laissant entrer des monstres dans le château à la limite de l’élimination pour pouvoir foncer ensemble sur le boss, usant de notre volonté pour se rajouter des heures. Et là BAM le tank impossible à faire, même pas blessé le bouzin, on aurait perdu de peu on ce serait dit qu’on a du faire une erreur à un moment donné, pas assez optimisé sur un truc mais là non, je ne vosi pas comment on peut butter .. pardon blesser ce premier boss. Alors on va me dire vous avez pas fait ci pas fait ça, fallait que chacun prenne des potions, augmenter sa force etc etc etc, oui mais pour avoir des potions ou augmenter sa force faut du fric et le fric on en gagne en buttant du monstre et donc en accélérant la fin de partie. On serait dans un jeu vidéo on devrais faire et refaire celui-ci encore et encore pour pouvoir voir la suite. Et bien je veux croire que le jeu n’est pas fait pour être facile mais un tel niveau de difficulté dès le début ça reste abusé. Et si on l’avait one shooté parce que le niveau aurait été à 30 au lieu de 40, et bien j’aurais surement pas dit « facile », parce qu’on arrive quand même en force avec toutes les options pour le fritter et ça reste un début de quête.

Bref Andor est un très bon jeu, le principe est très bien trouvé, niveau matos manque juste des figs plastique au lieu de profil carton, la règle et ses mécanismes sont relativement simple, ça reste immersif et très sympa, je trouve juste dommage cette fin de premier scénario qui à gâché un peu cet essai, à voir pour la suite et ce qui va arriver mais j’ai un peu peur de la difficulté du reste.

Publicités

13 réflexions sur « J’ai pu tester : Andor »

  1. ah… je pensais que c’était en rapport avec l’Andorre, à la rigueur, ils auraient pu faire un lien, du genre un lieu où les objets magiques sont détaxés… Bon, sinon merci pour le retour d’expérience! j’ai la même réaction avec les persos en carton!

    1. 5 legendes (scenarios) dans la boite de base, dont 2 refaisable a l infini. Le materiel fourni pour creer soit meme une 6e legende. Une autre legende dispo sur le net ainsi qu une variante solo pour la legende 3.

      Voila de quoi s occuper quelques heures, surtout vu le niveau de difficulte du jeu.

      Apres il serait etonnant de ne pas voir arriver des extensions.

  2. très bon jeu.quelque jet de dé foireux et peu être un peu de malchance surtout pour trouver une sorcière qui nous aurais surement fais gagné pas mal de temps.
    Et une magicienne qui aurais mérité un plus de puissance;p
    même ma moitiée a apprécier la partie.pas trop longue et jeu facile d’accès.

  3. Salut,

    Avec des amies, nous venons de terminer la légende 2 du jeu avec le même sentiment que toi: l’impression de s’être pas trop mal débrouillés jusqu’au Skral de la forteresse: malgré les pièrres, les potions, le haume et tout le tralala… même pas égratigné! Autant te dire que nous partagions tous le même sentiment de rage que toi à la fin. Du coup, je n’ose même pas imaginer la difficulté des prochaines histoires! Bref, pour le fun, on a essayé la 3ème et grosse branlée.

    En fait, ce n’est pas tellement le niveau qui me turlupine, mais le fait qu’on lutte en permanence contre le temps. Si seulement le temps n’avançait pas après avoir battu une créature, on aurait du temps pour gagner un peu de cash et augmenter la force et les objets de nos persos, mais là, pas moyen! Fuck, parce que le reste est très bien. Demain, on retente le coup…

    A+

  4. Salut
    Nous avons également la première partie mais réussi à la deuxième tentative en optimisant mieux.
    La deuxième partie s’est déroulé en douceur, nous avions tous les boost pour l’assaut final.
    La troisième, on a mal gérer l’arrivée d’adversaires près du château…

    Le sentiment général est aussi la course sur le temps mais c’est cette gestion du temps qui avance avec nos actions qui donne de l’intérêt à ce jeu, Bon moment entre amis 🙂

    nous avons également une interrogation :
    si lors d’un déplacement; l’on découvre un skrug en retournant un jeton brouillard (action gratuite), pouvons nous continuer le déplacement où obligatoirement s’arrêter pour attaquer ?

  5. Première partie on s’est fait laminer à 4. Deuxième partie, concentration sur le fait de ramener les deux paysans, on a trouvé la sorcière rapidement en case 12, les gerbes sont apparues case 37. Les runes sont toutes tombées pas trop loin du chateau donc pas mal non plus. On a tué juste ce qu’il fallait de créatures pour gagner de l’argent en en laissant passer 3. On s’est présentés devant le boss avec deux potions, deux heaumes ( qui n’ont servi à rien) et trois runes.en deux tours l’affaire était entendue avec pourtant un tirage de 6 pour le boss sur le premier lancé. Niveau point de force, le nain était allé à la Line faire le plein avec le reste de sous. Il était à 8 et 4 pour la guerrière. Bref, caisse mais c’est vraiment limite. Avec le doublement grâce à la potion, le nain balance entre 16 et 22 dégâts Grace à la capacité du magicien. Avec les autres et le des noir, on arrive à presque taper les 50, ce qui est largement suffisant pour vaincre le boss.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s