ou comment transformer et rethématiser un jeu de carte en jeu de plateau :D. Parce que à la base zooloretto c’est un concept tout simple d’un jeu de carte, il s’agit du jeu coloretto :

Alors hop on reprend le même principe de base, on change les cartes par des jetons avec des animaux, on met un plateau devant les joueurs et des trucs en bois pour montrer que ça reste sérieux et voilà le travail !!
Alors je vais expliquer rapidement coloretto, il y a simplement des cartes de différentes couleurs, chaque couleurs à 9 cartes, à cela on rajoute des cartes joker et des bonus « +2 ». La préparation est simple, on mélange les cartes (le nombre de couleur varient suivant le nombre de joueurs) et on place une carte fin de partie 15 cartes avant la fin du paquet et pour finir autant de carte « ligne » que de joueurs. A chaque fois le joueur à deux choix, soit piocher une carte et la placer sur la ligne de son choix en sachant qu’au max c’est 3 cartes par lignes, soit il prend une ligne et devra attendre que tout le monde fasse de même (fin du tour) pour recommencer à jouer. Le dernier qui a pris une ligne commence à piocher au tour suivant. Le truc est de faire une pile de couleur identique avec les cartes que vous prennez  , plus votre pile contient de carte (donc de même couleur) plus elle rapporte de point. Attention cependant seulement 3 piles de couleur seront comptés en positif, les autres en négatif :D. Et là vous venez de comprendre que lorsque vous posez la carte il va pas trop falloir avantager un adversaire tout en essayant de ne pas vous plomber vous même!!!

C’est sur cette base toute simple qu’a été fait zooloretto :

Le principe est vraiment le même sauf que là c’est avec différentes variétés d’animaux et on a des enclos pouvant contenir plus ou moins d’animaux mais qui rapportent plus ou moins de points. donc idem à chaque tour le joueur pourra soit piocher un jeton et le poser sur un « camion », soit prendre un camion (qui met fin à son tour de jeu) et placer les animaux dans un enclos (on ne mélange pas les espèces) ou dans la grange s’il n’y a plus de place dans un enclos OU, et c’est là la petite nouveauté, effectuer une action moyennant des sous comme agrandir son zoo, acheter un animal qui se trouve dans la grange d’un adversaire, echanger les animaux d’enclos, revendre un animal (direction l’abatoir :D) etc etc etc. Avec les animaux il y a un concept de mâle/femelle qui permet, si vous réussissez à en mettre un de chaque de la même espèce dans le même enclos donne un bébé qui rajoute un jeton et donc aide à compléter plus rapidement votre enclos. Enclos qui lorsqu’il est complété vous donnera son maximum de point en fin de partie et même de l’argent supplémentaire au moment où il est complété. Attention parce que vos enclos s’ils sont complété rapportent le maximum, s’il manque 1 ou 2 animaux il vaudront moins de point mais s’il en manque plus de deux votre enclos ne vaudra rien .. enfin sauf si vous avez mis une boutique à coté.

Effectivement, autre petit rajout, les boutiques qui permettent de faire gagner des points dans les enclos quasi vides mais rapportent aussi des points pour chaque boutiques différentes. Il ne faudra donc pas négliger cet aspect.

En définitive zooloretto est un jeu très sympa dont la version jeu de plateau apporte son lot de nouveauté qui reste bien intégrée. Simple et rapide, il n’est pas dénué de stratégie et d’un peu de bluff, avec ce petit coté stop ou encore lors de la pioche/pose de tuile. Vraiment très familial il reste parfait pour initier vos enfants et amis néophytes mais une fois maîtrisé les gros joueurs trouveront aussi leur compte (même si le hasard de la pioche peut les rebuter ^^).

Le jeu possède moults extensions et petits add-on, zooloretto XXL permet par exemple de rajouter le mode 2 joueurs, de rajouter des animaux et d’expédier des animaux dans d’autres pays moyennant des points (ce qi facilite l’élimination des animaux dans les enclos avant la fin de partie :D). La version exotic rajoute là encore des animaux et un principe de visiteur qu’il va falloir faire avancer à travers le zoo qui va rapporter des bonus de points. Je passerais sur tous les petits rajouts, animaux exotique et autres qui ont fini par se retrouver dans une goodies box tellement il y en a. A savoir que le jeu possède sa version marina avec aquaretto et vous l’aurez compris on remplace les enclos par des bassins et ont met des poissons dedans :p

Bref j’aime bien cette « licence », découvert via coloretto j’avais repoussé l’achat de zooloretto mainte et mante fois pour enfin me la prendre dernièrement. Oui parce qu’en fait filosofia à repris les droits du jeu et nous sort une belle boite toute frenchie avec un nouveau groupe d’animaux, les lions. Bon au passage elle a pris 10€ par rapport à la version allemande qui est .. multilangue avec du français dedans ^^. Bref moi j’ai choisis, je prend la version allemande moins chère, les petits lions pour plus cher je laisse ça aux fans absolus !! Dans la foulée j’ai pris l’extension exotic, surement celle qui reste « indispensable » d’après un gros gros joueur et qui apporte le plus au jeu sans pour autant augmenter le temps de jeu.

Bon jeu  !!ne création de parc et bon jeu !!