Quantum

Alors non je ne vais pas vous parler de la série avec Scott Bakula, alias le capitaine Jonathan Archer dans « Enterprise », mais bien d’un jeu de SF quand même avec conquête de l’espace (tin z’avez vu la transition :D).

Quantum édité par Fun Forge est un petit bijou ludique, d’une simplicité déconcertante de prise en main sans pour autant mettre de coté ses qualités tactique, ce jeu à été un petit coup de coeur. Et pour ne rien gâcher, les parties restent assez rapide, compter moins d’une heure même avec des escargots de réflexion. Le but est simple, chaque joueur représente une faction et doit conquérir un nombre défini de territoire (varie suivant le type de scénario et/ou configuration), le premier à y arriver remporte la partie. Pour ce faire il dispose de vaisseaux (dés), dont les capacités diffèrent suivant la valeur du dé. A savoir qu’une fois qu’on s’est implanté sur une planète on ne peut pas être viré (sauf capacité spéciale).

Même si je vous invite à lire les règles complètes disponibles ici je vais vous faire un résumé. Chaque joueur dispose devant soit un plateau qui résume le tour et les caractéristiques des vaisseaux. Il y en a de différentes sortent, chaque nombre (de 1 à 6) représente un vaisseaux différent, avec chacun leur capacité spéciale et le mouvement correspond au chiffre. Ainsi le « 1 » est en fait une station de combat d’une puissance de feu monstrueuse mais qui ne se déplace que de une case, là ou le « 6 » est l’éclaireur qui se déplace de 6 cases mais est faible en combat.

Ces « vaisseaux » vont se mouvoir sur un plateau faites de différentes tuiles numérotées, ces tuiles ont au centre la planète a conquérir,à savoir que plus le chiffre est élevé et plus il y a de place (mais chaque joueur ne peut s’y placer qu’une fois) et donc pour conquérir un emplacement il faut que la valeur des dés placé de manière orthogonale autour de la planète fasse le nombre précis indiqué, ni plus ni moins. Là juste au dessus, il faut que la somme des dés fasse « 8 », et cela en 1/2/3 ou 4 dés, c’est à vous de décider. Les dés placé en diagonale ne comptent pas dans ce calcul (quoi que là encore il y a une capacité spéciale!!). Les vaisseaux ne peuvent pas se déplacer en diagonale et ne peuvent pas passer au dessus d’un autre dé (même ami).

Au début de la partie chaque joueur dispose de 3 vaisseaux (dés) qu’il place autour de sa planète de départ une fois les avoir lancé afin de connaître leur valeur. Sur son plateau ses 6 cubes conquête à placer et deux compteurs, un compteur de combat qui augmente de 1 par victoire et baisse de 1 par défaite, arrivé à 6 le joueur à le droit de poser un de ses cube sur une planète où il n’est pas et un compteur de recherche que l’on augmente pour une action et arrivé à 6 on a le droit de prendre une carte spéciale.

A son tout chaque joueur dispose de 3 actions :
-se déplacer /attaquer coûte une action
-conquérir une planète coûte deux actions,
-reconfigurer un vaisseau (à savoir relancer le dé) coûte une action
-déployer un vaisseau (qui s’est fait détruire) coûte une action
-« recherche », augmenter le compteur, coûte une action

Donc quand on a son compteur de recherche à 6 ou quand on pose un cube sur  une planète on prend une carte, celles-ci sont de deux types, soit immédiates (on applique l’effet et on défausse) soit continuelle (on garde sa carte à coté et l’effet est permanent). Il existe plein de pouvoirs différents, comme rejouer un tour (immédiat), récupérer un vaisseau supplémentaire(immédiat), pouvoir utiliser les angles pour le calcul de conquête (permanent), déplacer un cube d’une planète à l’autre(immédiat), etc etc etc .. Bref autant de petit bonus qui peuvent embêter vos adversaire ou vous avantager.

Reste les combats à détailler et vous voilà prêt à jouer, c’est simple quand un combat est déclenché chaque joueur lance un dé et rajoute la valeur de l’attaquant ou du défenseur, celui dont la somme des deux est le plus petit à remporté le combat. Par exemple le joueur A attaque le joueur B avec un vaisseau de « 2 » (attaquant) contre un vaisseau de « 5 » (défenseur). chaque joueur lancent un dé et obtiennent respectivement 4 et 3. On obtient donc pour le joueur A 2+4=6 et le joueur B 5+3=8, le joueur A remporte le combat avec le total le plus faible. Le joueur B retire son dé du plateau, le relance et le place dans sa réserve. Si c’est le joueur B qui avait remporté le match, il repoussait l’attaque, le joueur A n’était pas détruit.

Et voilà, rien de bien compliqué en somme mais je vous assure qu’il va falloir se creuser les neurones. Alors vous allez me dire « raf encore un jeu de dé ..toi!! » Oui parfaitement, certains iront jusqu’à dire « normal raf il fait des sale résultat, donc là comme il faut faire des petits score, c’est parfait pour lui » .. loupé pendant ma partie je n’ai jamais fait d’aussi « bon résultat » aux dés, les « 6 » se sont enchaînés, jamais gagné un seul combat, bref le poissard fini et président à vie du black cat club  c’est moi 😀

Oui sauf que entre les pouvoirs spéciaux des vaisseaux, les cartes et le reste il y a moyen de contrôler a minima tout ça, par exemple aller attaquer avec un « 6 » c’est couillu sauf s’il s’agit d’un autre « 6 » voir un « 5 », tout se joue aux statistiques et probabilité, et autant quand je me fait agresser la stats est contre moi + ma loose il est normal que je perde, par contre à moi de bien gérer quand j’attaque (bon je vous rassure, même en ayant les stats pour moi ça marche pas :p).
Bon je blague car en définitive ce n’est pas qu’un jeu de chance, l faudra bien gérer ses vaisseaux et ses actions, cumuler les combos des vaisseaux et leurs capacités spéciales, par exemple vous avez un vaisseau transporteur qui permet d’amener un de ses copain qui se trouve autour de lui, un autre qui permet d’échanger sa place avec un autre et encore un autre qui peut changer sa valeur en 3 ou 5, la station de combat à le droit à un combat gratuit contre un vaisseau autour de lui. Bref, ça cumulé à certains pouvoirs de carte permanent et vous pouvez faire des miracles.

Donc sous son apparence de jeu de chance on a ici un jeu de conquête très sympa au final assez calculatoire que je vous invite a essayer de toute urgence. Pour moi une très bonne surprise en définitive ;o)

@+

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s