Dystopian Wars, premières parties

Dans la série je rattrape mes articles en retard !! C’est avec une grande surprise que j’ai été contacté par Mickael, ancien joueur d’un club que j’ai fréquenté, celui-ci a fini par m’envoyer un mail suite à mon article sur ma réception de mon starter V2 de Dystopian Wars. Il s’avère que lui et Gaëtan (un autre joueur que je connaissais) pratiquent le jeu depuis un moment et m’ont donc proposé de faire une démo du jeu histoire de bien m’enfoncer, vous savez le truc du doigt dans l’engrenage pour finir par être tout englouti. Je ne pouvais pas refuser et c’est donc je m’y suis essayé avec en plus Fabrice qui lui aussi est bien tenté (le joueur Ork rose pour ceux qui suivent le blog ^^).

Comment dire, rendez-vous vers 20h30/21h, on a fini à 2h30 du mat …. ça a discuté pas mal aussi il faut le dire et dans la découverte je n’ai pas pris beaucoup de photos.

voilà la seule photo de la soirée !!

Sans vraiment rentrer dans les détails je doit avouer que cette première partie a confirmé ma bonne impression après la lecture des règles, c’est vraiment ce a quoi je m’attendais et j’y retrouve la des points de règles que j’avais bien aimé dans d’autres jeux.

Parti dans la lancée on se prend un second rendez-vous où là j’ai pu prendre plus de photos!!

si si y’a mes bateaux là, faut juste qu ej’insiste sur le contraste avec mon aéro ^^

La mécanique commence a rentrer et toujours avec autant d’enthousiasme, le pourquoi d’autant de joie avec ce jeux est bien je vais vous résumer :
– activation par unité et non au tour par tour, ainsi vous jouer une unité de bateau (soit un gros soit plusieurs petits)
-caractéristiques des bateaux assez détaillé ainsi la puissance de feu diffère suivant l’angle de tir et de là la position du bateau est vraiment primordiale. tourelles qui tirent à 270° (ben oui on ne tire pas sur son propre bateau), bordée de coté avec un angle de 45° au bout du bateau, tir à 180° sur les tourelles avant et arrière, tir droit qui prend la largeur du bateau pour les armes spéciales, et le pire chaque bateau et chaque faction a ses particularités!!

Mickael a mis un sacré coup de fouet à sa peinture, va falloir que je m’active!!! Et sinon oui vive l’aéro ^^

-le mouvement est lui aussi décisif et le pire il prend en compte l’inertie du bateau, ainsi au début de votre déplacement vous devrez avancer tout droit (sauf capas spéciales) d’une distance minimale avant de pouvoir virer.
-justement « virer » en bateau ben c’est pas la même avec un gros qu’un petit, ainsi un gabarit pour chaque type de vaisseau est disponible, on y gagne en réalisme (sans pour autant crier à la simulation!!)
-la distance de tir reste aussi déterminante, ainsi si les gros peuvent shooter loin, plus on est loin moins on a de dés à lancer, la même pour les petits sauf que eux déjà ils tirent moins loin de base. En sachant que ça touche à partir de 4+, que les « 6 » sont relancé et compte double touche et qu’il faut obtenir un minimum de touche pour arriver à « blesser » le vaisseau, on y va pas avec un petit sur des gros.
-Quoi que, si plusieurs petits peuvent cibler la même cible il y a un système de soutient, à a savoir que si le premier à tous ses tirs, les autres ne soutiennent leur tir divisé par deux, mais ça peut être déterminant pour blesser un vaisseau.

-Le jeu permet aussi 3 niveau, la mer, la terre et l’air en mélangeant ou non les uns et les autres. Pour tout avouer on s’est pour le moment limité au système mer et air et ça offre déjà de nombreuses possibilités.
-et surement plein de trucs que j’ai oublié dans l’euphorie.

J’ai kraké pour les FSA (Federate State of America) qui ont pour particularité d’avoir des roquettes qui cette fois-ci, plus on tire loin plus on est précis et donc plus on lance de dés 😀 J’ai kraké pour le look des roues et des cheminée style bateau du Mississippi.

Le jeu est rapide, pour ne pas dire violent à certains moment avec les gros steaks quand ils rentrent dans la danse, le premier tour reste quand même assez long le temps de prendre ses marques. Je ne maîtrise pas assez mon armée pour porter un jugement concret sur le jeu niveau équilibrage mais niveau tour de jeu, ambiance et le reste je suis conquis.
Lors de notre dernière partie on s’est quand même retrouvé « naturellement » à 2×1000 points (Mickaël et moi) contre les 1000 points de l’armée Française de Gaétan … qui n’a quasi pas eut de sueur froide. Dans le scénar il devait tenir un objo 5 tours, moi le voler en ayant un bateau à X pas de l’objo au tour 4 et Mickaël devait le détruire. Bon Gaétan à su me gérer peinard vu que je ne maîtrise pas encore mon armée mais si j’ai réussi à détruire quelques vaisseaux, d’autres n’ont même pas sourcillé avançant et distribuant la mort tel un rouleau compresseur. Mickaël a subit les foudres des armes spéciales des Français, son gros bateau en faisant les frais, pire il est renvoyé dans une de ses unités de petits soutient qui se verra pulverisé par l’arrivée fracassante de leur propre bateau dedans. D’ailleurs pour un jeu anglais je trouve bizarre que les Français soient aussi fort (pour pas dire cheaté :p), je vais mettre ça sur le dos de ma non maitrise de l’armée pour ce jeu et un gros coup de pas de bol à Mickaël (une sorte de sosie niveau poisse aux dés)  .. et une chance insolente à Gaétan (notre antithèse a coup sur … non non je n’exagère pas!!).

Bref à refaire donc, avec plus de vaisseaux peints de mon coté, une meilleure maîtrise de mon armée, des cartes de stats plus détaillées aussi histoire de moins perdre son temps à chercher les capas spé dans le bouquin de règle (pour ça on dirais du 40K pfff). Mais bon moi qui cherchait un jeu de bateau me voilà servi et ces figs pffff quelles merveilles !!!

@+

 

Publicités

9 réflexions sur « Dystopian Wars, premières parties »

  1. Question bête : vous avez joué avec la nouvelle version des règles ?
    Pour ma part, j’ai des Russes et des Japonais qui sont cale sèche pour le moment 😉

  2. Salut
    Merci pour cet excellent article. En effet j’ai un peu de chance aux dés (je ne sais pas se que fait ma femme lorsque je m’absente …;)
    En effet je connais bien mon armée et je suis sur qu’après quelques parties se sera plus tendu.
    J’ai hâte de faire une partie avec toi et Fabrice (un 2 VS 2) et ainsi pouvoir vous montrer la puissance du Pacte Impérial 😉

  3. Salut,
    Merci Raf pour ce petit CR d’une bonne petite soirée effectivement.
    Pour préciser également, nous avons joué sur une faible largeur, ce qui fait que nous pouvons arriver dès le premier tour en portée de tir RB 2, ce qui favorise grandement les français.
    Avec Gaëtan, nous avons testé en format plus standard, c’est à dire avec au moins 32 pas entre les 2 flottes (RB 4) et là c’est complètement différent !!
    En tout cas, vivement la prochaine partie !!! (Babass, c’est quand tu veux)
    PS : Gaëtan, ta femme était avec Kévin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s