Settlers

Et hop je prend un peu de temps de comatage vacances devant mon PC avec un café pour me réveiller (donc gaffe aux fôtes :p) pour écrire un truc sur ce jeu. Parce que clairement pour moi il en vaux le coup (coût).

Settlers pour beaucoup c’est le jeu vidéo des années 80 pour construire sa petite civilisation où des bonhommes allaient chercher du bois en acceptant l’ordre sans broncher. Oui et bien là c’est pareil en fait 😀

La mise en place et l’explication du jeu sont rapides. Chaque joueur prend un deck d’une civilisation au choix parmi 4 (romains, égyptiens, barbares et japonais), Le plateau central idoïne et on pose au milieu les jetons, ressources et le deck du paquet commun. Après avoir pris quelques cartes on commence le tour de jeu.

On démarre le tour par prendre des cartes (oui encore mais ça reste l’essentiel du jeu), une carte de son deck et deux cartes du paquet commun par un système de draft, en partant du premier joueur puis une seconde fois à partir du dernier joueur.

Et là s’enchaîne la partie des actions soit le sels du jeu avec ses différentes actions :
-poser un bâtiment en payant le coût. Suivant ce que vous posez ça va permettre de récupérer des ressources (cartes production), gagner des PV ou marchandises (cartes spéciales) ou des cartes Actions qui permettent de gagner du PV ou là aussi des ressources.
-faire une « affaire » soit poser une carte de sa faction à l’envers ce qui permet de récupérer plus de ressources lors de la phase de production suivante.
-faire une « razzia »;, c’est à dire piller soit une de ses cartes en main (une épée), soit un bâtiment adverse (2 épées) pour récupérer les ressources de razzia indiquées dessus. A savoir que quand on pille l’adversaire son bâtiment se retrouve en ruine (ce qui lui sera utile pour construire des bâtiments de sa faction) et récupère un bois en compensation.
-transformer deux meeple en ressources (bois/pierre/nourriture) ou en carte à piocher dans un des deux decks (commun ou perso).
-Et enfin passer !!

Le jeu reste tendu surtout les deux premiers tours, le temps de récupérer assez de ressources pour se développer et c’est un peu là le défaut du jeu pointé par certains. Oui certains parce qu’en fait je trouve qu’il y a assez de moyen de pallier à ce problème pour y parvenir!! Alors oui celui qui se choppe une carte production bois ou pierre au début semble avantagé mais il n’a pas intérêt à oublier de protéger son bâtiment (obligation de rajouter une épée pour une razzia) sous peine de le voir détruire direct, la transformation des meeples et la razzia sur ses cartes comble aussi le truc, et justement on en vient à choisir ses cartes au début, non pas pour les construire, mais pour les détruire afin de récupérer des ressources.

De même la pioche de carte devient assez importante pour remporter la victoire, car ça permet d’avoir plus de choix et de poser plus de bâtiments qui vont rapporter des pv et/ou des ressources. Bref tout s’enchaîne, tout est lié et il va falloir plusieurs parties pour bien maîtriser chaque factions.

Les 4 factions se jouent de manière différentes donc, si les barbares jouent sur le pillage principalement, ce qui a pour effet d’embêter vos adversaires ou d’avoir pas mal de meeple qui se transforment en ressources. Les romains ont des bâtiments multicolore et certaines cartes spéciales permettent de gagner de l’or ou des pv à la pose de bâtiment d’une certaines couleur, résultat une seule carte construite permet de gagner pas mal de points à chaque fois (top score à 4 : 91 PV). Les égyptiens jouent sur la pierre mais là aussi sur des cartes actions qui rapportent des PV, le Sphinx qui rajoute 1PV à partir du moment où on en gagne deux ça gonfle pas mal le scoring (mon top score 96). Les japonais voient leur bâtiment qui peuvent se détruire contrairement aux autres factions mais peuvent poser un meeple dessus pour avoir l’effet d’un bouclier et ainsi devoir dépenser 3 épées pour une razzia. Vu combien ça coûte il faudra bien choisir le batiment à détuire car cela ne rapporte qu’un PV. Cette faction à quelques cartes interessantes comme le dojo qui permet de gagner jsuqu’à 3PV par tour suivant le nombre de samourai dans vos peinates, une autre cartes qui peut rapporter jusqu’à 10Pv si on stocke des ressources dessus et encore une autre qui rapporte 1 PV par carte posée dessous et un bonus de 2 pv à la fin si plus de 3 cartes sont dessous.

Le jeu reste relativement rapide sauf à 4 joueurs où on peut atteindre les 2h30 (plus c’est que vous avez du kubenbiste extremiste a tendance crisis paralysis autour de la table!!), le dernier tour reste le plus long. Pour avoirtesté le bouzin à deux et trois ça passe aussi très bien et à deux c’est vraiment trèèèès sympathique!!

A savoir que des extensions sont prévues, au passage la première est déjà disponible « Pourquoi tant de haine » ce qui rajoute de nouvelles cartes de factions et communes. Par exemple vous avez maintenant des cartes qui permettent de stocker des ressources lors de la phase d’entretien et lors de la phase de production vous regagner ces ressources en les prenants dans la réserve générale. double effet kiss kool avec je sauve des ressources à la phase d’entretient et en plus j’en gagne d’autres à al production. Il y a aussil es lieux de production ouvert, si un adversaire construit celui-coi vous pourrez profiter de la production en posant un meeple dessus lors de la phase d’action. La carte instantanée qui donne un effet sur le joueur qui la joue et un ennemi et bien sur des cartes de factions qui renforce le deck déjà dispo de la boite de base avec certaisn effets qui piquent !!

Ce rajout de cartes vous permet aussi de constituer votre propre deck de carte au lieu de tout mélanger si vous le souhaiter afin d’avoir un meilleur contrôle. Le deck doit contenir 30 cartes avec une certaines proportion (suivant si les cartes sont unique, en double ou triple exemplaire).

Une autre extension doit voir le jour prochainement, cette dernière rajoute carrément une autre faction avec les atlantes et va permettre de passer à 5 joueurs. Apparemment ceux-ci ont une technologie avancée et permet d’évincer des cartes de bâtiments adverses pour éviter de marquer des points.

Perso au vu de la durée de jeu à 4 joueurs, le passage à  5 joueurs est à éviter sous peine de rallonger la durée de partie d’une manière considérable (vous pouvez tenter mais je crois savoir ce qui va se passer :D). Par contre ça va permettre de varier les choix de faction et je pense que ça ne va pas s’arrêter là !!

Bon vous l’avez compris, ça reste un de mes coups de coeur, on a pas arrêté d’y jouer la semaine dernière avec mon Arsenus et mon Bandit, même madame s’y est mis!!! Que dire de mon Nico dont ce type de jeu n’est pas sa tasse de thé mais qui en redemande. Bref vous cherchez un petit jeu de gestion et de civilisation facile à prendre en main, vous l’avez trouvé !!!

@+

Publicités

Une réflexion sur “ Settlers ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s