KeyForge

J’ai eut une bonne surprise dans la boîte aux lettres, deux paquets de Keyforge sortis des usines de FFG !!! C’est la version anglaise mais je ne vais surement pas faire la fine bouche. Ce jeu a été présenté à la Gencon et c’est le petit dernier de Richard Garfield … non ce n’est pas un gros chat fan de lasagne … non le gros chat fan de lasagne ce n’est pas moi non plus .. si vous ne savez pas qui est Richard Garfiel je me demande ce que vous faites ici ^^.

Je suis sympa je vais vous aider … si je vous dis Magic, Roborally, Netrunner … ça y est vous y êtes … pas trop tôt  😀

Aller hop c’est parti pour voir la création du petit dernier du king des deckbuilding et un nouveau style de distribution !!

Déjà on va parler un peu du système de distribution du jeu avant de s’attaquer au jeu à proprement parler. Evidement on trouve la boîte de base et des boosters :

kf01_pp_spread_amf

La boîte de base contient deux decks préconstruits, et ça, retenez le bien parce que ça va être important !!! Donc deux deck qui ne sont disponible que dans la boîte de base pour se faire la main, des marqueurs de dégâts, des marqueurs « d’ambre », des cartes de statuts, des marqueurs de clefs et Deux autres boosters dans la boîte.

Parce qu’en fait le but du jeu ici ce n’est plus d’acheter des cartes et de se « monter » son deck afin d’être le plus performant possible, trouver la combos qui déchire ou le reste. Non ici quand vous achetez un booster il y a dedans un deck préconstruit que vous n’aurez pas le droit de modifier !!!

Là moi par exemple les deux deck que j’ai reçu c’est ça :

20180904_161219

20180904_160824

Et clairement si je joue un deck c’est celui fourni point barre, je n’ai pas le droit de le compléter ou d’échanger des cartes avec un autre deck. Et pour éviter toute « tricherie » la carte du perso à le listing des cartes dans le deck !!

Bref après le jeu de carte a collectionner, FFG se lance dans la recherche du deck ultime. Au passage juste avec ce premier set, ils estiment qu’il existe 104 000 000 000 000 000 000 000 000 de combinaison de deck, possibles !

En définitive le but du jeu va être de chercher le meilleur deck qui vous correspond et /ou de s’adapter au deck, trouver la bonne façon de le jouer et d’optimiser ses cartes.

Le jeu reste simple à prendre en main, il se passe par tour avec différentes phases :

1-Forger un Clef
2-Choisir une Maison
3-Jouer, défausser et utiliser des cartes de la Maison choisie
4-« détaper » les cartes épuisées
5-piocher des cartes.

La mise en place est simple, on met de coté les différents marqueurs, on place la carte d’identité du deck avec les 3 maisons face visible (elle va aussi servir de pool pour vos marqueurs d’ambre), chaque joueur prend 3 « clefs ». On décide du premier joueur par hasard (dans le cas d’un tournoi le joueur qui a perdu avec le deck joué choisit qui est le premier joueur). Les joueurs mélangent leurs deck, l’adversaire peut « couper » celui-ci et de là le premier joueur pioche 7 cartes et le second en pioche 6.

Comme d’habitude, en commençant par le premier joueur, si la pioche ne vous convient pas vous pouvez effectuer un Mulligan, c’est à dire remélanger et repioche des cartes

Evidemment l’étape la plus importante du jeu va être la phase 3, jouer vos cartes mais histoire d’être complet autant vous expliquer en détail comment ça marche. Donc un joueur va effectuer un tour complet, puis c’est au joueur suivant et ainsi de suite jusqu’à ce qu’un joueur soit déclaré vainqueur : qu’il est forgé les 3 clefs.

1-Forger un Clef
Si vous vous retrouvez avec 6 marqueurs d’ambre dans votre réserve vous êtes obligé de forger une clef!! Attention cependant, vous ne pouvez en forger qu’une seule par tour !

2-Choisir une Maison
Votre deck est composé de plusieurs cartes mais répartis dans 3 maisons, c’est à ce moment là que vous en choisissez une … et faites le bon choix, parce que derrière ça peut être lourd de conséquence.

3-Jouer, défausser et utiliser des cartes de la Maison choisie
C’est dans le titre, vous ne pourrez jouer que des cartes de la maison choisie, rien d’autre … ah ben oui fallait mieux choisir avant ^^

20180913_234345

Evidemment il existe différents type de cartes et différentes actions possibles. Comme d’habitude dans n’importe quel jeu de carte il y a les règles et les effets de cartes, et donc les effets de carte sont prioritaire sur les règles. Par exemple les créature arrivent fatiguées, sauf que si la carte dit le contraire ben votre créature arrive frais comme un gardon prête a agir ce tour là !! Mais bon si vous avez lu jusqu’ici je ne vous apprend rien :P. Idem chaque type de carte peut effectuer un certains type d’actions. Vous l’avez compris, c’est là que je vous met une tartine histoire de détailler tout ça au mieux !!
Au passage certaines cartes ont un symbole « d’ambre » sur le coin supérieur gauche et donc quand vous jouez ce type de carte vous récupérez un marqueur idoine.

Cartes Action
On va effectuer l’action décrite sur la carte tout simplement. Comme aller voler de l’ambre chez votre voisin, échanger des cartes etc etc.. Une fois fait la carte retourne dans la défausse.

-Cartes créatures
Elles arrivent en jeu fatiguées et sont placées en première ligne devant le joueur, à droite ou à gauche d’une créature déjà posée (sauf la première bien sur ^^). C’est assez important puisque certaines créatures peuvent booster les cartes qui sont à coté. Donc là aussi le choix sera primordial.
Avec vos petites bêtes vous allez pouvoir vous Recueillir et donc récupérer une ambre supplémentaire (que vous mettez dans votre réserve).
Vous pouvez aussi Combattre une créature adverse, le combat est simultané et les deux créatures reçoivent les dégâts indiqués par la carte. Ensuite des effets de jeu peuvent s’ajouter. Le combat se déroule super facilement, vous avez sur vos persos un valeur de force et une valeur de défense. Chaque créature va faire autant de dégâts que sa valeur de force. Si la cible à une défense, elle se protège d’autant puis on place les blessures (je l’attaque avec 5 de force mais elle a 2 de défense, elle prendra donc 3 blessures) . Si la créature a autant ou plus de Points de dégats que sa valeur de force elle est tuée (avec mon exemple au dessus la créature ciblée avait 4 de force, comme elle a pris 3 blessure elle est encore en vie. si elle n’avait que 3 de Force elle serait morte et mise dans la défausse). Comme c’est simultané faudra pas être étonné de voir votre attaquant se faire tuer !! Je termine pour préciser que si la créature qui a attaqué survie et qu’elle possède une action « combat » elle peut maintenant résoudre celle-ci.
Et enfin votre créature peut effectuer son Action, si elle en possède une bien sur.

Cartes artefacts
Elles arrivent aussi épuisés, restent en jeu d’un tour à l’autre, sauf contre indication de la carte. Et idem elles peuvent avoir des actions.

Cartes upgrades
Elles sont attachées à une créature pour booster celle-ci, par exemple dans le lot j’en ais une qui rajoute « +5 power » à la carte attachée … bref la créature devient une brute ^^.

20180904_165553

Donc vous allez pouvoir jouer ces cartes, si elles sont de la maison choisie !!! Comme poser une créature, un artefact, un upgrade, effectuer une action de carte, mais aussi défausser des cartes (toujours de la maison choisie) ce qui permet de piocher plus de carte au tour suivant. Bref à partir du moment où, j’insiste bien là dessus, la carte posée, jouée, défaussée, l’action de carte ou autre font partie de la maison choisie au début de tour, il n’y a pas de souci vous pouvez y aller. Et justement, si au début le choix est facile, puisque vous n’avez pas beaucoup de cartes de posée, au fur et à mesure qu’on avance dans le jeu on se retrouve avec des cartes dans la main de maison différentes des cartes posées et prêtes à agir !!! Et c’est donc là qu’il va falloir bien choisir entre poser de nouvelles pour avoir plus de choix au tour suivant, mais en même temps c’est laisser « souffler » pendant un tour votre adversaire qui lui peut se retrouver avec une bonne main. Bref entre bien choisir les cartes à jouer et les bonnes actions  sur vos créatures ça va cogiter sévère !!!

4-« détaper » les cartes épuisées
Donc là les cartes utilisée et donc épuisées sont réactivées et remise « debout ». Hop vos créatures sont prêtes à jouer .. mais va falloir patienter.

5-piocher des cartes.
Et on complète sa main à 6 cartes, si on en a plus on les garde, on ne touche à rien ^^. De plus on prévient aussi avec un petit « check » que l’on possède suffisamment d’ambre pour forger une clef au prochain tour .. voilà votre adversaire prévenu que vous avancez dans le jeu !!!

Comme d’habitude, la plus grosse difficulté du jeu se situe dans le wording et l’action des cartes, parce que le « corps » du jeu lui est simple comme tout. Résultat vous risquez de galérer un peu sur la première partie à devoir fouiller dans les règles pour savoir à quoi correspond telle ou telle action et comment elle se joue.
Ensuite vient la maîtrise de son deck à proprement parler, au fur et à mesure que vous allez jouer vous allez trouver les combos, savoir quand garder telle ou telle carte, quand jeter celle-ci, quand poser celle là. Bref ça s’apprend et surtout faut s’adapter. Là avec les deux decks que j’ai reçu j’ai fait plusieurs parties et je commence a pas mal maîtriser l’un, je suis moins fan du gameplay du second mais ça se fait, là encore c’est plus sur une habitude de jouer.

Et c’est là que ça va être drôle en fait, ici on ne chercher pas la meilleure carte mais un deck qui colle à notre façon de jouer ou des decks pour contrer d’autres style. Car au fianl à chaque achat de booster c’est un peu une surprise de gameplay.

Bref M. Garfield a encore réussi son coup et je dois avouer qu’autant Magic je ne suis pas fan (on ne peut pas avoir tous les vices), autant là ce deck prêt a jouer j’aime bien, tout en sachant que si je veux changer ou trouver de nouveau challenge il me suffit d’acheter un deck à 10€ environ et on repart pour un tour !!

C’est là que ça va être un peu « bizarre », si vous êtes casual il suffira d’acheter le starter et votre jeu est « complet », sauf que vous êtes un casual et donc une fosi cet achat effectué c’est « fini ». Pour ceux qui veulent vraiment y toucher du bout des doigts, un ou deux boosters et jouer des pions proxy (ou les versions acrylique qui ne sauront tarder à sortir) et hop ça vous en coûtera encore moins cher. Reste les hard core gamer, où je me pose des questions de savoir si ceux-ci vont vraiment être à la recherche des « decks » parfait et en acheter plusieurs. Bref des questions sur la façon dont ce jeu va être consommé en définitive mais pas sur sa qualité ludique qui elle m’a convaincu !!

Bref vivement la sortie du starter et de la VF !!!!

@+ et bon jeu

3 réflexions sur « KeyForge »

  1. Ça a l’air sympa mais ce que j’ai du mal à comprendre c’est que d’après L nombre de combinaisons de deck que tu annonces, ça signifie que chaque deck acheté est totalement aléatoire et peut avoir n’importe quelle carte du jeu?

    1. Oui et non !
      En fait tu as 7 maisons. chaque deck contient des cartes de 3 maisons parmi les 7.
      Ensuite chaque « maison » a 50aine de carte différentes et dans chaque deck tu as 12 cartes de cette maison.
      Pour résumé sur 350 cartes environ pour 7 maisons tu en a que 36 répartie dans 3 maisons.
      Chaque maison a un style de jeu, le tout est de trouver deja à la base 3 trucs qui se combinent bien suivant ta façon de jouer et avec du cul, de bonnes cartes dedans qui combottent bien.
      Conclusion les combinaisons sont énormes à cause des cartes mais au final tu n’as que 210 combinaisons différentes de maisons (7*6*5)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s