Fallout de FFG

Alors histoire de ne pas vous donner de faux espoirs et remettre les choses à leur place, je vais parler ici du jeu de plateau de FFG. Oui je précise parce que quasi en même temps est sorti un jeu de figurine chez Modiphius. Donc là, même s’il y a 5 figurines dans le jeu, ça reste un jeu de plateau … mais quel jeu de plateau !!!
Bref si vous êtes fan de l’univers, ça reste un opus à ne pas louper !!!

Histoire de vous faire un récap vite fait pour ceux qui sont allergiques aux manettes : la terre dans un futur uchronique, un peu comme si on était resté en mode guerre froide, le look est typé année 60 avec les concepts car tel que la Lincoln Futura (qui servira de batmobile dans batman 66 pour vous faire une idée), et une société Vault Tech construit un « avenir meilleur » ce qui inclus des abris anti-atomiques (euuuh wait !!). Bref les bombes arrivent et des personnes rejoignent les abris (dont le héro que vous allez diriger) et se retrouvent donc coincés à l’intérieur. Oui enfin certains ne sont pas vraiment des abris, preuve en est du 4eme opus où il s’agit en fait d’un centre de cryogénisation et où l’expérience était prévue sur quelques mois tout au plus mais fini par mal se terminer.

Bref avec Fallout vous allez prendre en main un des cinq personnage proposé par le jeu de base, chacun ayant un équipement ou des capacités différentes.

La mise en place reste simple, on choisit un des 4 scénarios proposés dans la boite,  on lit l’introduction qui permet de se mettre dans l’ambiance et on installe le plateau comme indiqué. Chaque joueur prend son plateau personnel et l’équipement associé, cela peut être du matériel tel un pied de biche à l’armure assistée, ou un pouvoir spécial comme la goule qui récupère des Pv à chaque fois qu’elle subit une radiation mais démarre avec moins de PV.

On prépare les différents tas de cartes qui vont faire notre histoire, que dis-je notre aventure !!! Pour info je vous suggère grandement d’investir dans des portes cartes divers et variées, vous allez voir qu’avec ce genre de jeu ce n’est pas un luxe!!

En effet vous allez devoir faire le paquet de départ de l’histoire, on met les cartes avec des étoiles et on peut en rajouter dedans si le scénario le demande. Le paquet de rencontre de bunker, de villes .. et ça fois trois car il y a le deck de carte en cours dans laquelle on va piocher pour chaque type de cartes pour le scénario, les cartes en réserve qui peuvent se rajouter au fur à la pioche suivant l’histoire (donc à garder à portée de main) et à mesure que vous avancez et bien sur celle défaussée car résolue … bref ça fait du monde sur la table 😀

La map formée va vous présenter quelques lieux connus mais le reste sera cachée et donc à explorer. Vos personnages démarrent sur la tuile de départ indiqué par le scénario. On pose quelques cartes qui lancent celui-ci via des quêtes à faire (aller sur un lieu précis, tuer un type de monstre, dépenser des capsules, etc etc). Tenez par exemple sur ce scénario voilà la première carte de dévoilée :

Après un petit texte introduisant le début de votre aventure vous avez deux moyens de poursuivre l’histoire :
-soit vous tuez un ennemi d’un certain type.
-soit vous vous rendez à Diamond City et dépensez une action de quête.

Évidement le premier à réaliser l’une des deux actions valide la quête, gagne les récompenses et on suit les instructions de la carte qui est de rajouter d’autres cartes quêtes et de détruire celle-ci puisque finie. Et comme vous le constatez les cartes indiquées ne sont pas les mêmes et donc suivant vos actions l’histoire évolue différemment ce qui permet de renouveler les parties.

Pour ce faire nos héros vont devoir effectuer deux actions par tour parmi le choix suivant :
Déplacement : chaque action de déplacement vous avez deux points de déplacement, attention certaines zones sont difficiles et il vous faudra donc deux mouvement pour y rentrer.
Exploration : on est a adjacent à une tuile non dévoilées et hop on la retourne pour voir ce qu’il y a.
Combat : bah oui y’a pas que des gentils dans un monde Post Apocalyptique. Le système est assez simple, on lance 3 Dés. Sur ces derniers, deux informations, il y a des zones du corps d’un personnage qui sont « mises en valeur » et des étoiles à coté. Les zone du corps mise en valeur montre où vous le blessez, si ça correspond au point sensible d’un ennemi ça fait une touche. Ca correspond au système VATS pour ceux qui connaissent le JV.

le Radroach est de niveau 1, on peut le toucher sur les bras et jambes. Le lancé de dé inflige une touche aux jambes, le monstre est donc tué. Mais comme il y a deux étoiles vous subissez 2 touches, et comme le monstre n’est que de niveau 1 cela ne fait que 2 blessures.

Suivant le niveau du monstre il vous en faudra + ou – pour le tuer. Les étoiles par contre sont les dégâts que vous fait votre adversaire lors du combat. Donc vous pouvez tuer votre ennemi mais lui vous fera des dégâts. Sauf que 1 étoile = 1 touche = X blessures où X est le niveau du monstre. Oui contre un monstre de niveau 2, si vous avez reçu 2 touches ça fera 4 blessures … ça pique !!
Campement : après un combat rien de tel que de se reposer, un campement et c’est 3PV qui sont récupérés, les cartes « tapés » sont revalidées, on peut y faire des échanges avec les amis présents.
Résolution des Quêtes : là c’est la carte qui l’indique par un marqueur, pour valider la quête il faut juste dépenser une action sur le lieu indiqué et hop c’est tout bon.
Résolution des rencontres : il y en a deux types, de villes et de camps /bunkers /caravanes. Ce sont souvent des mini quêtes annexes mais bien pratiques pour se stuffer … ou faire de mauvaises rencontres.

Donc chaque joueur va faire deux actions, différentes ou deux fois la même, pas de problème vous choisissez.  Une fois que tous les joueurs ont joué, on tire une carte « point de victoire » et on active les monstres suivant l’iconographie en bas à gauche. Regardez sur les images de cartes en dessous, celle plus à gauche active les monstres des terres désolées. L’activation est simple, si le monstre révélé et peut attaquer le combat se déroule immédiatement, comme de normalement. Sinon s’il est révélé mais n’a aucune cible, il s’avance vers le héros le plus proche. Et enfin s’il n’est pas révélé, celui-ci se dévoile.
Une fois fait, on recommence et ce jusqu’à ce qu’un joueur est atteint le nombre de points qu’il faut pour remporter la partie.

Et les monstres vous en avez de plusieurs type, qui seront plus ou moins facile à éliminer et apporteront plus ou moins de récompense. Sans parler de ceux qui attaque automatiquement dès qu’ils arrivent dans la case d’un héro, ceux qui tirent à distance, ceux avec un bouclier supplémentaire, etc etc etc..

Et à cela se rajoute les ennemis de factions, représenté par des marqueurs étoile et bouclier. Les stats de ces ennemis sont indiqués sur la carte du scénario et surtout, au fur et à mesure que vous avancez dans le scénario, le niveau de la faction augmente, ce qui permet d’engranger des points de victoire avec les cartes idoine, mais aussi de booster les ennemis de cette faction et donc de les rendre plus coriaces.

Ok, c’est bien tout ça mais comment gagner !!! Et bien déjà suivant le nombre de joueurs en jeu vous n’aurez pas le même nombre de points à faire. Ainsi à 3 joueurs c’est le premier qui arrive à 9 points qui remporte la partie. Et comment on gagne des points, grâce à des cartes :

Celles-ci de base vous rapporte 1 point avec le fameux « pouce levé ». Mais vous pouvez gagner des points supplémentaire via cette carte avec les options en bas. Comme par exemple avoir X capsules en mains, X nombre cartes équipement de tel type, que telle ou telle faction soit en avance sur l’échelle des factions, et j’en passe.

Je fini par le système d’XP, il est représenté par un tableau de bord personnel :

Au début du jeu suivant le personnage que vous avez vous aurez un marqueur S.P.E.C.I.A.L qui lui est attribué. Ensuite pour obtenir de nouveaux jetons S.P.E.C.I.A.L, vous devez acquérir de l’XP et monter de niveau. Les survivants gagnent de l’expérience XP principalement en remportant des combats, en gagnant l’équivalent du niveau de l’ennemi vaincu, et en accomplissant des quêtes. Pour chaque XP obtenu, vous déplacerez le marqueur de votre tableau de survie jusqu’au prochain emplacement S.P.E.C.I.A.L que vous aurez rempli. Une fois que vous avez atteint la fin de la piste S.P.E.C.I.A.L, vous montez de niveau! Cela signifie qu’avec seulement deux jetons avec lesquels vous démarrez le jeu, il faut trois XP pour passer au niveau supérieur. Une fois que vous avez plus de jetons, vous devrez en faire plus pour atteindre votre prochain niveau.
Quand vous montez de niveau vous piochez deux jetons au hasard et vous en gardez un seul. Dans le cas où vous avez déjà le jeton, vous le défaussez mais vous pouvez aller chercher une carte S.P.E.C.I.A.L qui vous donnera un pouvoir utilisable une fois, mais reste assez puissant (soigner toutes ses radiations, etc etc).

Ces marqueurs S.P.E.C.I.A.L vont en fait de pair avec les quêtes et objets :

En effet certaines quêtes vous permettent une « relance » si vous avez des lettres du mot S.P.E.C.I.A.L. Si c’est le cas vous pourrez relancer autant de dés que vous le désirez pour chaque lettre indiqué sur la carte que vous possédez. Ainsi plus vous êtes S.P.E.C.I.A.L, plus vous pourrez relancer et donc augmenter vos chances de réussites. Il en va aussi des armes et autres équipements disponibles.

En parlant de ça, deux moyens d’obtenir de l’équipement, soit via les cartes butins obtenus en tuant des monstres ou réalisant des quêtes soit en passant chez le marchands et son étalage.

Je termine par le compteur de vie et de radiation qui se trouve sur le plateau personnel. Donc à chaque fois que vous prenez des blessures vous faites baisser le compteur de PV (marqueur rouge). A chaque fois que vous vous promenez dans une zone de radiation vous prenez un rad ce qui augmente le compteur (marqueur vert). Et quand votre marqueur de PV atteins celui de Rad vous mourrez !! Pas définitivement, vous retournez au point de départ votre équipement en moins en fait.
Ouaiiiis cooool, pas d’élimination !! Oui mais non, en fait si … si votre compteur de rad atteint le max … ben là c’est une mort définitive … après faut vraiment le vouloir pour en arriver là heing et avoir super mal gérer son perso ^^

Voilà, désolé pour la tartine, mais avec ça vous avez la majorité des mécanismes que vous allez rencontrer et vous faire une meilleure idée du jeu. au niveau du gameplay vous n’allez pas vous taper dessus « directement », cela va plutôt être une course à l’objectif, aux quêtes et autre afin de récupérer ces fameuses cartes puis, a réaliser les objectifs secondaire des cartes afin d’augmenter les points de victoires. Le tout en faisant avancer l’histoire.

Cela n’empêche pas qu’il peut vous arriver de diriger des ennemis sur d’autres joueurs, aller leur couper l’herbe sous le pied au niveau de certaines quêtes, s’affilier à une faction etc etc. Bref plein de moyens de « pourrir » l’autre indirectement.

Le jeu peut sembler quand même répétitif, on va avancer, taper, faire une action de quêtes, se reposer, et on recommence. Idem au niveau des cartes, tant que vous n’avez pas choisit et réussi la bonne action les cartes reviennent dans la pioche au lieu d’être détruite .. et quand je parle de « réussir » je parle d’avoir fait un bon jet de dé !! Dernier point noir la fin quelque peu « abrupt », en effet vous pouvez voir la partie se terminer alors que l’histoire elle , n’est pas finie et/ou bloquer au scoring de peu. En effet vous pouvez jouer des tours en étant bloqué à qques points de la victoire et une carte de quêtes qui va faire la différence (sur une partie je suis resté bloqué à  8points de victoire pour 9 pour remporter la partie, je fini une quête et entre l’équipement, les capsules et la carte de PV qui se rajoute je suis monté à 20 direct). Ou alors avoir des cartes avec des objectifs communs et donc doubler voir tripler très vite vos points et finir la partie très vite.

Alors est ce que ce sont vraiment des défauts ? Et bien la répétition vient surtout du fait qu’il y a peu d’action, ça permet au jeu de rester simple à appréhender. Ensuite clairement ça vous oblige à optimiser vos actions, même si, j’en convient, ces dés peuvent vous faire pester sur des tests :D. Dès lors que vous avez compris un peu l’astuce, ça va être de vous faire de l’XP, généralement au début en allant farmer du monstre simple pour ce faire et donc obtenir les précieux S.P.E.C.I.A.L et du butin dont de l’équipement, qui vont ensuite vous permettre d’avoir des relances et donc de mieux réussir vos objectifs ou de tuer les monstre.

Peinture de Rémy Tremblay
Peinture de Rémy Tremblay

4 scénarios ça peut vous sembler un peu léger mais croyez moi au vu des différences de parcours que l’on a avec les cartes vous pouvez aisément les faire et refaire, voir mettre la victoire de coté pour dévoiler un peu plus sur l’histoire en court, la finir d’une autre façon que votre partie précédente. Et comme le jeu peut se jouer en solo, je vous invite vraiment à tenter l’expérience pour voir les différentes possibilités.
Parce qu’au final c’est ça qui reste surprenant, malgré cette répétition, on ne voit pas le temps passer, on est vraiment immergé dans l’ambiance et pour les joueurs du JV on retrouve des références ça et là. La mécanique est vraiment bien pensé, le coté narratif présent, vous pouvez jouer les bons samaritains ou l’enfoiré sans foi ni loi qui vole tout et n’importe quoi (une hache, une bière, une barbe 😀 .. si vous la trouvez celle là féloch!!)

Clairement ça a été un coup de coeur de ces derniers mois, jouable solo qui plus est, ça vous permet de faire le jeu à votre rythme.

En ce qui concerne le souci de scoring une variante très bien trouvée qui empêche certains « carte compte triples » comme je l’expliquait ci-dessus 😀

Et pour finir que serais un jeu sans extensions, bah oui c’est FFG, y’a une grosse licence et qui plus est le jeu a été rupture très vite !!!

Et donc on a le droit à une première extensions avec de nouveaux scénarios, de nouveaux perso, bref plus de tout, de quoi prolonger l’expérience. Mais ça on en parlera en temps voulu !!

@+, merci de m’avoir lu et bon jeu !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s