Tout commence officiellement en mars 2018 (early access février 2017) par la diffusion grand public d’un jeu qui devient rapidement une petite perle de notoriété vidéoludique. Il s’agit de NORTHGARD, édité chez SHIRO GAMES un studio indépendant bien français. NORTHGARD est un jeu de stratégie en temps réel du genre 4X (eXploration, eXpansion, eXploitation eXtermination) qui revisite brièvement la mythologie nordique puis l’imagerie viking, et offre aux joueurs la possibilité de gérer un clan dont le seul but est de coloniser une nouvelle terre sauvage; Un vaste continent (une île selon une légende), celui de NORTHGARD. Cette belle histoire de la sphère vidéoludique aurait pu s’arrêter là et poursuivre son p’tit bonhomme de ch’min, mais il n’en est rien.

Non loin de là, alors que ce jeu vidéo d’un genre et d’un thème que j’aime particulièrement me fait déjà de l’oeil, dans un monde ludique parallèle s’organise en arrière cuisine une nouvelle maison d’éditions franco-américaine. Officiellement annoncée en début d’année 2020 avec le financement participatif de l’édition augmentée anniversaire du jdr METAL ADVENTURES, la maison OPEN SESAME GAMES naît avec en son sein une myriade de personnes expérimentées dans le domaine et un plein bagage de projets ludiques à venir.

Destin, le jeu de la vie

le prototype présente de grandes similitudes avec le jeu vidéo

Bien avant ce lancement grand public, Open Sesame Games conserve (entre autre) secrètement le prototype d’un jeu dont le contenu est limité à la seule connaissance d’un petit groupe très restreint de développeurs. À ce moment là, le prototype de ce jeu de plateau est déjà bien évolué et s’affirme comme jeu de stratégie de type 4X.

À cette étape du projet, ni l’auteur Adrian DINU, ni l’éditeur et son équipe n’ont connaissance de l’existence du jeu vidéo NORTHGARD.

Puis, à la toute fin 2018, tout s’enchaîne assez vite. Voir même très vite. Un contacte joue l’entremetteur pour une mise en relation entre les 2 maisons d’éditions, Open Sesame Games et Shiro Games, car il s’avère que le prototype dans les cartons présente de grandes similitudes (pas seulement dans le nom) avec le jeu vidéo NORTHGARD.

En janvier 2019, le jeu est présenté chez Shiro Games. Séduit, le studio vidéoludique souhaitait depuis longtemps développer un jeu de plateau, et comme visiblement sur les terres de Northgard il n’y a pas de hasard, Thor fait son office. C’est le coup d’foudre 😀, et les deux éditeurs entérinent (…de pâté 😀) un partenariat pour l’édition du jeu de plateau NORTHGARD, UNCHARTED LANDS.

Par la suite, dans une continuité logique, le jeu commence sa tourné des festivals. Il est présenté au public, assez discrètement, la toute première fois lors du salon OCTOGÔNES, début octobre 2019. Le même mois, le jeu est également présent outre-Rhin lors du SPIEL ESSEN avec cette fois-ci le décorum qui va bien.

Le douzième clan – Le Coq

le projet d’édition du jeu unit 3 principaux partenaires français

Rien d’étonnant donc, et d’autant plus cohérent, de retrouver le même univers graphique du jeu vidéo sur le jeu de plateau, pour lesquels les illustrations sont créées par le très talentueux GROSNEZ.

Ce que je vais ajouter là est un peu tiré par les plumes, mais le projet d’édition de ce jeu rassemble 3 identités bien françaises. Et vous savez quoi ?! Dans le bestiaire de la mythologie nordique il y a le coq (plus précisément 3 coqs). Bien que non officiel, le coq est pourtant un symbole fort connu de la France, et plus historiquement de la Gaule (Gaule = Galus, en latin = Coq. Il semblerait qu’il y ait un rapport avec les combats de coqs que nos ancêtres adoraient). BREF. Cocorico !!! Sans aucun chauvinisme, j’aime juste faire ce lien qui ajoute un peu plus de mysticisme nordique à cette histoire. C’est une chance pour nous autres francophones, puisque le jeu sera aussi édité en français, en plus d’être en anglais et en allemand.

Donc, le projet d’édition unit 3 principaux partenaires français. Shiro Games et Open Sesame Games que tu connais déjà, puis enfin CROWDFUNDING AGENCY qui, comme son nom l’indique, est une agence proposant ses services d’organisation et de gestion de financement participatif dont l’expertise est principalement liée au domaine du jeu. C’est cette même agence qui a organisé puis suivi le financement du jdr METAL ADVENTURES (entre autre).

Le financement participatif

Maintenant que tu connais la véritable histoire et les racines (3 racines… tiens donc !) de l’arbre-monde qui soutiennent tout ça, on ne peut pas vraiment dire que le jeu de plateau soit inspiré du jeu vidéo. Finalement, de deux développements de projets assez différent mais concomitant, NORTHGARD, UNCHARTED LANDS fait se rapprocher deux entreprises qui jusque là ne se connaissaient pas, pour qu’enfin ce jeu (sur lequel il y a surement eu quelques ajustements) devienne le fruit d’un travail en partenariat (que je trouve intelligent).

Je vais être maintenant beaucoup plus pragmatique car, je le sais, tu souhaites avant tout du concret. Donc concrètement, outre le fait qu’il te reste encore quelques jours pour dépenser tes €urosbrouzoufs à soutenir ce qui est selon moi un très beau projet, cette campagne Kickstarter propose 2 niveaux d’engagement. L’un à 50€ pour le Warrior edition pledge et l’autre à 70€ pour le Warchief Collector edition pledge. À cela s’ajoutera un peu plus tard, lors du gestionnaire d’engagement (le pledge manager, pour les intimes), les frais de port estimés pour le moment à 15/20€.

Aussi, après avoir bien regardé l’offre, je ne vais pas y aller par quatre chemins, car… franchement… pour 20 balles de différence, autant prendre le Warchief Collector pour la simple et bonne raison qu’il y a en plus une extension complète, exclusive à ce niveau d’engagement.

Oui, c’est toujours agréable d’avoir aussi en plus une jolie boîte de jeu avec une illustration différente, un vernis sélectif et des lettres argentées. Après tout, l’accent est mis sur la dimension collector. Mais, ce qui retient principalement mon attention sur ce niveau d’engagement c’est le contenu de l’extension Warchief.

Au moment où mes p’tits doigts boudinés tapotent sur le clavier (Christian😀) pour rédiger ces lignes, l’extension offre à jouer un set complet de 7 chefs de clan. Peut-être qu’en fin de campagne de financement nous verrons les 4 autres clans que l’on retrouve dans le jeu vidéo (en contenu téléchargeable payant, ou DLC pour les intimes), à savoir le Clan du Dragon, le Clan du Cheval, le Clan du Kraken et le Clan du Boeuf. Et si ils existent, cela implique au minimum de nouvelles tuiles.

Pour les nommer tous, soyons fous, l’extension contient le nécessaire pour le Clan du Serpent, le Clan du Sanglier, le Clan de l’Ours, le Clan du Corbeau, le Clan du Loup, le Clan de la Chèvre et enfin, le Clan du Cerf.

Et peu importe la version du jeu que tu souhaites financer, puisque chaque clan sera bien présent dans les 2 versions du jeu. Tous les clans se voient attribuer 3 cartes de clan + 1 pion de clan + 1 pouvoir de clan. Toutefois, ce qui fait la différence avec l’extension Warchief c’est quelle ajoute en plus 1 nouvelle carte d’amélioration unique par clan et 1 pouvoir unique et permanent de chef.

pour toujours plus de confort en jeu

Globalement, l’extension ajoute un peu plus de contenu matériel, du contenu plus élaboré, pour toujours plus de fun, d’immersion et aussi pour organiser au mieux sa zone de clan sans que ce soit le bazar sur la table. Avec cette extension, chaque joueur se voit attribuer un dé de combat de couleur + 1 bague de couleur identique préalablement placée sous sa figurine (32mm) de chef. Quant au plateau de clan (avec vernis sélectif), il permet d’organiser proprement sa zone de cartes clan et d’y retrouver des informations nécessaires, au premier coup d’oeil.

Donc oui, et aussi pour le coté immersif, la figurine du chef sert à matérialiser ta position selon ta couleur sur les tuiles de jeu. Oui, pour toujours plus de confort en jeu, tu as un dé spécial de combat de la couleur de ton choix et surtout, tu as un plateau de clan – une aide de jeu t’évitant de retourner au livret de règles – qui précise les phases d’un tour de jeu et te rappelle également les pouvoirs spéciaux de ton clan et de ton chef. Franchement… pour 20 balles de plus… ça vaut l’coup.

Les objectifs atteints

tous les autres objectifs débloqués jusque là sont aussi associés à la version Warrior

La boîte Warchief Collector accueille aussi la figurine de KAIJA, un ours en armure lié au pouvoir spécial du Clan… Ours (bravo ! tu suis 🤣), qui remplacera fièrement le pion en carton de ce même animal, qui offre deux pouvoirs permanents : protéger les troupes, et augmenter la production.

Après ce petit tour des ajouts de la version Warchief Collector, tous les autres objectifs débloqués jusque là sont aussi associés à la version Warrior. On y trouve majoritairement des cartes de développement, des améliorations matériels, de nouvelles tuiles terrains ou encore une bonne dizaine de figurines qui s’ajoute aux figurines cartonnées (les standees, pour les intimes) pour compléter l’extension Les Créatures de Northgard.

Gérées par le jeu et leurs cartes dédiées, ces créatures errent ici et là sur les terres sauvages et sont faites pour te rendre la vie dur… du genre pas simplement pour t’enquiquiner. T’es un viking oui ou non ?! Et si en plus tu souhaites être un viking de renom, dézinguer ses créatures te sera bénéfique pour une éventuelle victoire.

Les p’tis bonus

j’vais pouvoir crâner avec ce skin exclusif

Comme-ci ce n’était pas suffisant, cette campagne de financement débloque tout un tas de p’tits bonus majoritairement liés aux objectifs communautaires. Parmi ces p’tits bonus y’en a un que j’aime beaucoup; Un skin exclusif personnalisé pour le jeu vidéo, offert à chaque engagement Warrior et Warchief Collector. Prends-en bien note, parce que cette récompense s’applique uniquement à la version STEAM du jeu NORTHGARD. Comment j’vais pouvoir crâner avec ce skin exclusif lors de parties multijoueurs !!

Enfin des Terres Inexplorées !

Autant te le dire tout d’suite, je n’ai pas joué à NORTHGARD, UNCHARTED LANDS. Non. Je suis arrivé après la bataille, comme un ch’veux sur la soupe… Nan, en fait, pour tout te dire, j’ai eu l’idée de rédiger cet article pour GEEK Lvl 60 il n’y a pas si longtemps que ça. Et du coup, pour faire les choses bien, j’ai directement contacté un membre de l’équipe qui bosse à la communication du projet pour avoir de quoi illustrer cet article. Et non, je n’ai pas réclamé de pledge gratos en échange de cet article. Mais si t’insiste, je peux le faire 😀

je tente juste d’apporter un regard complémentaire à l’existant

Via cet article, ne t’attends pas non plus à trouver un avis critique de joueur mais plutôt un partage disons informel, imprévu voir déstructuré des investigations que j’ai pu mener. Ce qui colle assez bien au ton de l’article, puisque j’écris les choses comme elles viennent. Ça m’a motivé, par plaisir, car j’apprécie beaucoup le genre 4X (par exemple, CLASH OF CULTURES, ou plus récemment L’AUBE DES TRIBUS, selon moi le premier 4X light pour joueurs occasionnels ou débutants. Un jeu pour lequel j’ai rédigé un article publié dans les pages de Ravage Jeux de Plateaux… Allez hop ! autopromo !😀), et aussi parce que j’ai acheté le jeu vidéo NORTHGARD et les DLC il y a quelques mois, déjà. Tu as là ma recette pour te pondre un article de la taille d’un drama.

Tu vas me dire : « à quoi bon écrire un article si tu n’as pas joué au jeu ?! » En effet. Et je dirais même plus, pourquoi rédiger du contenu sur ce jeu alors que l’on trouve facilement des retours très complets dans la sphère ludique ? Là, je tente juste d’apporter un regard complémentaire à l’existant. Et parce que j’aime beaucoup les 4X, je trouve qu’il y a plusieurs choses intéressantes dans ce que propose NORTHGARD, UNCHARTED LANDS.

Un p’tit tour et puis s’en vont

Dans NORTHGARD, UNCHARTED LANDS, la victoire appartient au clan qui contrôle 3 territoires fermés de ces terres inexplorées, ou en ayant le plus de renommée possible. Dans le premier cas de victoire, telle « la mort subite », le jeu se termine à la fin du tour de table. Pour le second cas, les points de renommée sont totalisés à la fin du 7ème tour.

Pour connaître la suite, parce que des images valent plus que mille mots, grâce à ce petit lien Iframe, je t’invite vivement à regarder la vidéo ci-dessous réalisée par UN MONDE DE JEU. Les règles de NORTHGARD, UNCHARTED LANDS y sont vraiment très bien expliquées.

Un 4X simple, rapide et létale

Tout d’abord, y’a pas de souci à se faire, c’est un vrai 4X et pas l’ersatz d’un jeu de civilisation à base de « pose d’ouvriers ».

1: on eXplore un nouveau territoire, en révélant une nouvelle tuile à conquérir,

2: on y déplace ses troupes pour l’eXpansion de la colonie

3: on y eXploite les ressources pour la gestion du clan

4: on tente d’eXterminer les clans rivaux qui viennent marcher sur nos plates-bandes

Bien que je ne connais pas le prototype, la création des règles du jeu et son développement offre un rendu quasi semblable au jeu vidéo. Du coup, ma curiosité l’emporte, j’aimerais beaucoup découvrir et jouer au proto’ de NORTHGARD, UNCHARTED LANDS.

Alors oui, il y a tout un tas de petites règles du jeu vidéo que l’on ne retrouve pas dans celles du jeu de plateau. Mais le but recherché n’est pas de calquer le jeu vidéo à l’identique. Pourtant l’essence ludique de l’univers de NORTHGARD est bien là, et les illustrations viennent appuyer un peu plus l’ensemble. On y retrouve même la saisonnalité avec l’hiver, pendant lequel il faut dépenser des ressources.

La temporalité du jeu semble bien rythmée et dynamique, puisqu’il permet de jouer un 4X en à peine 2 heures, à 5 joueurs (pour 7 tours de jeu, au grand max’). Les mécaniques principales de Card-Driven et Deckbuilding y sont, je pense, pour beaucoup. Enfin, la négociation n’a pas sa place dans le jeu. C’est toujours plus de temps de gagner pour des parties plus rapides. Ça va droit à l’essentiel, et ça bastonne à l’ancienne à coups de dés de combat.

De mémoire, pour y avoir joué 2 ou 3 fois, le jeu Mémoire 44 intègre la mécanique de Card-Driven, dont le principe est simple. Sur chacune des cartes de sa main, le joueur a plusieurs choix d’actions. Il en choisira une en fonction de ce qui est possible de faire selon sa stratégie. Et bien pour NORTHGARD, UNCHARTED LANDS c’est pareil. Et à chaque tour de table le joueur vient améliorer sa main de cartes et d’actions grâce à la mécanique de Deckbuilding.

C’est le coeur du jeu de NORTHGARD, UNCHARTED LANDS, et son intérêt ludique repose entièrement sur la bonne maîtrise ou non des actions jouées. Il t’appartient donc de jouer juste.

Mourir comme un guerrier pour le Valhöll

Oui, au bout du compte, comme beaucoup de jeu, il y a qu’un seul vainqueur. Les vikings morts au combat pourront toujours fêter ça, chaque soir, au Valhalla. Et pour le vainqueur, ton tour viendra. Ce n’est que partie remise.

Pour terminer ce petit pavé, ce qui me vient à l’esprit en premier lieu c’est que de bons partenariats permettent encore de développer de véritables ponts créatifs entre le jeu vidéo et le jeu de plateau. En tant que joueur, j’en suis d’autant plus contant lorsqu’il s’agit d’un jeu 4X aussi novateur que NORTHGARD, UNCHARTED LANDS.

Les règles sont simples sans pour autant être dénuées d’intérêt ludique, bien au contraire. Je vais dans le sens de l’éditeur, ceci permet à NORTHGARD, UNCHARTED LANDS d’être un jeu accessible aux joueurs occasionnels, voir aux débutants. De plus, les variantes de combinaisons sont nombreuses, ce qui offre une très grande rejouabilité. Enfin, l’association mécanique de Card-Driven et de Deckbuilding est une belle surprise ludique, aussi simple qu’ingénieuse.

Finalement, NORTHGARD, UNCHARTED LANDS semble être une nouvelle porte d’entrée pour celles et ceux qui souhaitent découvrir les jeux de sociétés modernes grand public. Il est aussi une passerelle, une invitation à découvrir les 4X; Ces jeux qui jusque-là semblaient être d’un univers ludique inaccessible. Pour les joueurs confirmés, je suis convaincu qu’à l’heure de l’apéro un p’tit 4X d’une heure à 3 joueurs, ça passe trop bien. Puis un peu de régression n’a jamais fait de mal à personne.

Vivement que j’y joue !

Merci beaucoup pour ta patience et ton courage d’avoir tenu le coup pour lire cet article jusqu’au bout.

Pour accéder à la campagne Kickstarter c’est par ici :

>>>NORTHGARD, UNCHARTED LANDS<<<