Talisman : review et choisir ses extensions

Avec l’annonce de la fin du partenariat entre Games Workshop et FFG,  ce dernier vient de sortir la dernière extension du jeu : Cataclysme. C’est donc le moment de remettre à jour un vieil article que j’avais fait sur l’intérêt des dites extensions afin de vous aider dans vos achats. Sans parler de prendre la totale moule frite vous pourrez donc voir les must have de ce jeu qui reste pour moi un coup de coeur si particulier.

Avant de démarrer autant présenter Talisman. Le principe du jeu est simple et éprouvé, si certains n’hésitent pas à le résumer comme « jeu de l’oie Med-Fan dans l’univers de GW » je ne peux « malheureusement » pas leur donner tort. Mais ne fuyez pas, car l’essence de ce jeu reste dans la progression de votre perso pour atteindre la quête ultime tout en s’amusant du malheur de vos partenaires de jeu, voir aider le destin à les enfoncer!!
Bref, sans être un party game ce jeu reste une expérience qui amusera bon nombre d’entre vous et reste un jeu inter-générationnel.
Comment ça fonctionne
Talisman est un jeu d’aventure ou vous dirigez un personnage de votre choix aux caractéristiques et pouvoirs différents . Ca passe du classique guerrier, nain, elfe et magicien à la sorcière, le troll, le voleur, le ménestrel ou encore l’assassin. Soit un catalogue de 14 personnages plus variées les uns que les autres dans la boite de base et si on rajoute les extensions on explose le compteur. Tous ont une classification au départ de bon, neutre ou mauvais, ceci aura une influence suivant la case où vous vous trouvez et les cartes événements tirées. Par exemple un personnage « Bon » qui va sur la case chapelle se verra restaurer ses points de vie alors qu’un personnage mauvais en perdra, l’effet est inverse sur la case cimetière. Vous pourrez, au travers vos aventures, changer de bord au grès des rencontres et suivant ce que vous piochez.
Votre aventurier se promène sur le plateau de jeu qui est divisé en 3 parties. Vous débutez sur la partie externe du plateau et au fur et à mesure vous vous dirigez vers la zone du milieu pour ensuite tenter de finir la quête en zone centrale.
70526
Alors si vous observez bien le plateau de jeu vous verrez qu’en fait ce n’est pas en spirale (comme un jeu de l’oie) mais en cercle concentrique. En fait c’est vous qui décidez quand passer d’une zone à l’autre, en sachant que cela devient de plus en plus difficile à mesure que vous vous rapprochez du centre, le début de partie sera concentré sur la zone extérieure, le temps pour votre aventurier de gonfler ses stats, augmenter son équipement, prendre un compagnon, gagner de l’expérience (habilités, force, vie). Une fois que vous sentez que votre personnage est assez fort c’est parti pour passer dans le cercle suivant. Et pour finir vous irez dans la zone finale et essaierez de survivre aux divers pièges et attaques afin d’atteindre la zone centrale et finale.
Pour se déplacer dans la zone extérieure il suffit de lancer un dé et de se déplacer du nombre indiqué d’un coté ou de l’autre (mais vous ne pouvez pas faire demi tour une fois un coté choisit), ce choix vous appartient suivant ce qui vous intéresse et ce qui est le plus avantageux pour vous. Car en fait votre héro une fois sur la case va « subir » l’événement indiqué dessus. Ca peut être un jet de dé et suivant le résultat vous avez du malus ou bonus, sachant que bien souvent un « 1 » c’est mauvais et « 6 » très bon. Ou alors piocher une carte dans le paquet de monstre et devoir le battre. Là deux caractéristiques : Force ou Psychique. Pour battre ce monstre on prend sa caractéristique de base (Force ou Psy donc) et on y rajoute 1D6 plus les éventuels Bonus /Malus de cartes formant votre équipement. Un de vos partenaire va lui lancer un 1D6 et rajouter la force ou le psy du monstre. Si vous arriver à dépasser la valeur obtenue par le Monstre vous le battez et récupérez la carte, si vous êtes en dessous vous perdez une vie, en cas d’égalité rien ne se passe et le tour suivant vous devrez partir de la dite case.
tal_necklace-542x292
Les cartes monstres obtenues sont gardées et quand vous avez un total de « 7 » points vous pouvez les échangez contre un point de la caractéristique. Par exemple j’ai deux cartes 3 Force et une carte à 1 Force (total 7) et je les échanges contre un point de Force qui reste constant dans mes stats, le perso devient donc plus fort. La même chose pour le Psychique (et on ne rend pas la monnaie !!).
Evidemment suivant nos réussites et lieux on pioche aussi des cartes d’équipement qui vont permettre de booster vos personnages voir des alliés qui vont vous aider dans votre quête. Attention cependant à ne pas dépasser votre nombre de carte équipement disponible et pour ça l’âne est bien sympa puisqu’il augmente considérablement votre sac de voyage. L’important est aussi de récupérer un talisman qui va vous aider au niveau de la quête finale et/ou des point de destin qui permettent de relancer le dé.
Une fois une personne au centre du plateau elle détient la Couronne du Pouvoir et devra lors de son tour lancer le sort qui, s’il réussit, retire 1 PV à tous les héros du plateau. Et surtout, si avant on pouvait revenir sur le dit plateau avec un autre perso dans le cas où on meurt, à partir du moment où un joueur est possession de la couronne, toute mort est définitive. Le but pour les autres joueurs est donc de se dépêcher d’aller au centre pour battre en duel l’actuel possesseur et tenter de prendre sa place. Le dernier joueur en vie au centre à remporté la partie.

Les différentes versions

Le jeu a été créé par Robert Harris en 1983 et édité par Games Workshop la même année. L’année suivante la V2 fait son apparition et pas de changement notable si ce n’est que les cartes de la V1 était en N&B et que la V2 passe en couleur. A noter que la Vf fait son apparition via les « Jeu dont vous êtes le héros » de la collection Gallimard. Cette V2 aura 6 extensions sortie entre 1986 et 1993. A savoir aussi que les boites sont fournies avec des profil carton et non pas des figurines. Ces dernières étant disponible à l’achat en blister séparé chez Games Workshop.
La V3 sort en 1994, toujours chez games workshop et clairement mon coup de coeur niveau matériel. Look très flashi, figurines plastique Games de l’époque, le jeu aura 3 extensions sorties entre 1994 et 1995. Le centre du plateau a été aussi changé au niveau du jeu (et est clairement plus facile ^^). Les 3 extensions proposent des persos supplémentaires, des extensions au plateau sur le coté et la dernière « Dragon » Carrément une tour qui remplace le centre et donc augmente clairement la jouabilité de celui-ci.
A savoir que cette V3 a été réédité en 2003 mais seulement la boite de base, pas les extensions.
Et enfin en 2004 sort La V4 édité par Black Industries mais l’année suivante c’est FFG qui reprend le flambeau avec sa V4 édition révisée qui rajoute en fait des figurines.  Suivra de nombreuses extensions que je détaille plus bas.
Le matériel est digne de FFG/Edge, on a de la qualité, cartes de bonnes factures, figurines détaillées, des petits cônes qui se superposent pour compter vos caractéristiques, un plateau énorme et bien détaillé rien à redire de ce coté là.

Comme vous n’êtes pas sans le savoir j’adore ce jeu, on peut se demander pourquoi avec ma loose au dé pas possible et je ne me rappelle pas d’avoir gagné une partie en fait. Mais bon l’ambiance est telle et les rebondissement nombreux que ça reste inoubliable (je me souviendrais toujours de ce mémorable « ta gueule » qu’un pote me balance quand je rappelle a sa victime qu’elle a un point de destin pour relancer son dé afin de tuer ce dit pote 😀 ).

Le problème de la boite de base c’est que même avec sa quantité de matos de la boite de base et bien on tourne vite en rond pour ceux qui peuvent enchaîner les soirées. Les persos sont déjà nombreux mais là encore ceux qui accumulent les parties on fait vite le tour, idem pour les cartes événements, ça va vite. L’achat d’extensions devient donc vite indispensable pour varier vos parties. Seulement voilà, aujourd’hui talisman c’est 12 extensions et 2 Print on Demand. Faire son choix et surtout voir ce qu’elles apportent devient assez difficile pour le néophyte. Allez c’est le moment de voir tout ça en détail mais pour simplifier un peu tout ça je vous les ais classé par type et non pas par date de sortie.

Les Extensions

Je démarre par les « petites extensions ». Quand vous verrez la taille de la boite par rapport aux autres vous comprendrez vite 😀

ubitl02

La  Faucheuse est la première extension de sortie et pour moi une indispensable car elle apporte un vrai plus au jeu sur sa mécanique d’emmerdement de votre prochain. Outre le fait que 4 nouveaux persos soient dispo et de nouvelles cartes pour varier le jeu de base, on se retrouve avec la figurine de la faucheuse (la mort ^^) et de sa carte de stats. Ne comptez pas la jouer comme normalement, tout le monde dirige la mort. Le principe est simple, chaque joueur qui fait « 1 » au dé pour se déplacer, à la fin de son tour, va bouger la faucheuse en lançant un dé et la diriger vers ses compagnons (ou l’éloigner de lui!). Si la mort arrive sur la case d’un perso, le propriétaire lance un dé et regarde ce qui lui arrive. Un « 1 » tue le perso sur le champ (pensez a vos points de destins), mais on peut aussi perdre une vie, passer son tour, expédier la mort sur un de vos camarade qui devra voir ce qui lui arrive dans la foulée ou sur un « 6 » cette dernière vous a pris d’amitié et vous propose de vous booster. Si vous ne deviez acheter qu’une seule extension je vous conseille celle-ci.

ubitl04

La Marche du froid est une petite extension qui rajoute là encore son lot de cartes pour gonfler les différents deck du jeu de base, 4 nouveaux persos : Le Chef Ogre, le Necromancien, Le Leprechaun et le Sorcier. Mais ce qui est le plus intéressants, 3 fins alternatives. Ces dernières sont en fait des missions différente du centre du plateau. Rappellez-vous, le premier qui arrive au centre gagne la couronne et doit lancer un sort à chacun de ses tours pour affaiblir ses concurrents jusqu’à les éliminer totalement. Et bien ces fins alternatives propose « autre chose » (captain obvious est de sorti ^^). Cela passe de tuer un boss à effectuer certaines conditions de victoires. Le plus drôle reste que vous pouvez la choisir au hasard et la garder cachée jusqu’à ce qu’un joueur aille au centre, surprise garantie. Il y a aussi un système de variantes au niveau des règles, comme des quêtes du démoniste dont certaines doivent être couplé avec l’extensions le Donjon et permettent de récupérer du matériel.

ubitl06

La Source Sacrée apporte une série de quête supplémentaire qui donne des pouvoirs ou des trésors à vos personnages. Il rajoute aussi l’achat de monture pour votre héros, des fins alternatives et au passage 4 nouveaux héros . L’avantage de cette extension c’est que l’alignement de votre personnage (bon, neutre, mauvais) devient primordial puisque les nouvelles cartes prennent beaucoup plus en compte cet état. Ce qui là encore peut faire basculer la partie.

ubitl08

La Lune de Sang se retrouve un peu comme la Faucheuse, celle-ci contient des héros et cartes supplémentaire au jeu de base et des fins alternatives. Mais aussi là encore une nouvelle mécanique de jeu de gestion du temps et avec le loup garou. La gestion du temps est simple, à chaque tour le joueur devra retourner la carte temps qui se mettra donc sur la face « jour » ou « nuit ». suivant la face les cartes (celle de l’extension que vous aurez intégré au jeu de base) auront des effets plus ou moins puissants. Ensuite vient le loup garou qui se baladera sur le plateau et se verra aussi attribué des cartes dans cette fameuse extension. Ca reste pour moi la seconde « petite » extension à se procurer après la faucheuse.

 

talisman_firelands_mockup

Les Terres de Feu amène un nouveau type de cartes rencontre surtout au niveau des monstres puisqu’on pourra choisir de le combattre en force ou intellect. De même comme son nom l’indique, le monde de Talisman part en flamme, ainsi il se peut que des cartes ou secteurs du plateau brûlent. ainsi vous devrez retirez des cartes de certains deck ou ds cartes persos qui ont subit l’effet des flammes. La même chose pour les cases terrain qui peuvent être en feu, si un héros s’arrête sur cette zone il perd un point de vie. Des cartes terrain sont aussi présentes afin de modifier les effets du plateau. Bien sur de nouveaux héros et fin alternatives sont fournies.

ubitl15_right

Le prophète annonce en fait « Cataclysme », dans ce set vous aurez une figurine du Prophète qui se déplacera sur le plateau suivant actions et surtout affichera des cartes prophétie aura son deck de pioche bien virulent, modifiera les cases terrain du plateau, le monde de Talisman sombrant doucement dans le chaos. Là encore pas mal de mode de jeux interessants, le fait que le plateau puisse être modifié en cours de partie reste très sympa. Et toujours 3 héros en plus et des fins alternatives (oui 3 , la 4eme figurine est celle du prophète qui sert pour le mode de jeu un peu comme la faucheuse 😉 )

J’attaque maintenant les « grosses extensions ». Celle-ci valent leur pesant de cacahuètes car rajoutent souvent un énorme plateau en plus au plateau déjà grand de la boite de base.

ubitl05

Les hautes terres est une « grosse extension » car celle-ci rajoute un plateau annexe au plateau de base. On y trouve 6 nouveaux persos avec leurs cartes de stats. Vous trouverez un plateau en forme de « L » à poser sur un coin et les cartes événements correspondant à la région. Ceci ressemble à une sorte de quête avec ses propres cartes et donc ses propres événements et monstres pour arriver au boss final qui vous laissera des items assez puissants si vous le battez. De là vous serez bien armé pour aller voir le centre du plateau. Il suffira de passer par l’entrée de la zone pour y accéder.  La petite variante par rapport à la normale c’est qu’une fois que vous rentrez dedans vous ne pouvez changer de direction qu’une seule fois. Soit vous avancez jusqu’au boss, soit vous décidez en cours de route de reculer et il faudra sortir complètement du plateau annexe avant de reprendre le chemin du boss. Il apporte là aussi son lot d’item et de cartes sort mais aussi 3 nouvelles cartes de fin alternative.

ubitl03

Le Donjon c’est comme les hautes terres. Un plateau annexe en forme de « L » qui se pose dans un coin du plateau principal (à l’opposé du coin des hautes terres), même règles avec son propre deck de cartes évènement, il faudra là aussi combattre la patron des lieux pour obtenir un item puissant qui vous facilitera la tâche. Cinq nouveaux persos sont aussi fournis : le Gladiateur, l’Amazone, le Bretteur, la Bohémienne et le Philosophe

ubitl10

La Cité reprend là encore le principe de plateau en « L ». Celui-ci représente surtout la partie marchande du jeu. Grosso modo vous trouverez à l’intérieur de nombreuses échoppes qui vous équiperont de matériel moyennant finance. Mais cela ne s’arrête pas là, vous pourrez y trouver des quêtes mais aussi des contrats à remplir qui rapporteront de l’or, or à dépenser dans les boutiques pour s’équiper. Evidemment cette partie de la ville n’est pas sans danger, et on peut même y trouver des contrats sur d’autres joueurs (éliminez un joueur « bon » par exemple). Là encore le jeu amène 6 nouveaux personnages : L’espion, le Bricoleur, Le chasseur de Prime, le Monte en l’air, la Fille de Salle et l’Elementaliste. Il y aura aussi 3 fins alternatives.

ubitl12

Le Royaume Sylvestre est le dernier « coin » du plateau encore inexploité. Là encore 3 fins alternatives et 5 personnages se rajoutent à cette extension. Cette fois-ci vous allez vous promener dans les bois mais le loup et bien d’autres créatures y sont. A cela se rajoute la brume qui n’en fait qu’à sa tête, un dédale d’arbres et de branches à ne plus savoir son chemin, des rencontres inquiétantes ou fortuite, Baba Yaga qui vous harcèlera pour enfin arriver devant la Reine Mab qui vous dévoilera l’objectif si vous arrivez à la battre. Bref de nombreux héros s’y sont aventuré sans en revenir mais l’obtention du « porte bonheur » qui permet de choisir sa valeur de dé au lieu de le lancer est un attrait indéniable. Autre avantage notable c’est que maintenant les pions de destins ont une influence suivant leur coté. Et oui il y a un coté bleu (Ténèbres) et un coté doré (Lumière). Ce dernier permet d’utiliser ses pions destin comme d’habitude mais un coté Ténèbre vous permettra de le dépenser .. pour faire relancer un adversaire. De même, suivant votre majorité de pions destin en votre possession vous serez affilié au destin ténébreux ou lumineux et cela va changer les événements sur les cases du plateau.

Ces extensions apportent là encore une bonne variante et casse le train train quotidien de faire le tour du plateau de jeu. Il faut vraiment les prendre comme de nouvelles régions à explorer avec leur lots de quêtes et une mission a part entière. Mais attention, une fois celle-ci rajoutées il va vous falloir une sacrée table pour y jouer. De plus vu que ça agrandi considérablement le terrain évitez de mettre celles-ci si vous jouez à 2 ou 3 joueurs. Ca devient intéressant à partir de 4. Bien sur vous pouvez quand même en mettre quand on joue à deux ou trois mais ça limite les « rencontre » et perd un peu de son charme quand on veut taper sur son prochain, quoi que certaines proposent quand même de taquiner votre partenaire via certaines cartes. Cependant le système de quête rajouté apporte un vrai plus, c’est comme se rajouter une étape à la mission principale et l’équipement gagné peut faire basculer la fin de partie. Cela se rajoute au principe que les boites sont fournies là aussi avec d’autres héros en tout genre et des fins alternatives. Pas vraiment un achat indispensable mais il est clair que pour ceux qui y jouent beaucoup y trouveront leur compte. Je vous déconseille quand même fortement de mettre les 4 extensions ensemble, d’une part parce qu’il va vous falloir une double table ikea de bonne taille entre les plateaux et les cartes à disposer, le temps de préparation va exploser et comptez une bonne journée voir une partie de la nuit car pour bien en profiter pleinement il faut du monde. Même s’il existe des astuces pour réduire le temps de jeu, j’en parlerai plus loin.

Les deux extensions qui suivent restent un peu spécifiques même si ça reprend le principe de rajout de plateau cité ci-dessus.

ubitl07

Le Dragon est encore une de ces grosses extensions, celle-ci ne rajoute pas un « coin » (en même temps il y en a que 4 de coins, déjà pris :D), mais propose de remplacer le plateau central, donc la région intérieure. Celle-ci rajoute là encore des persos dont le minotaure. Le plateau recto verso propose deux systèmes, soit un premier qui reprend celui du jeu de base mais à thématique dragon soit la fameuse Tour du Dragon. Avec cette dernière on rajoute une mécanique au jeu, à la mise en place on pose 3 cartes de stats à coté du plateau qui représentent 3 dragons, un spécialisé dans la force, l’autre dans l’intellect et le dernier entre les deux, chacun avec leur deck de cartes et dans une poche opaque pleins de jetons.

Dans le jeu ça se résume ainsi, au début du tour de chaque joueur, il doit piocher un marqueur de la poche et poser le pions sur la carte du dragon correspondant. Quand un dragon reçoit un 3eme pion de se couleur il devient le roi dragon, on pose un des pions sur la case du héros qui l’a fait roi dragon et on défausse les deux autres. Si un pion est déjà sur la case on le pose sur une case libre dans le sens des aiguille d’une montre.
Au bout d’un moment vous aurez plein de pions sur le plateau. Si vous tombez sur un pion de l’actuel Roi Dragon vous devez impérativement piocher dans son deck au lieu de faire l’événement normal. Si vous rencontrez un monstre et le battez vous gagner le pion dragon du plateau qui vous servira pour éviter des attaques, perdre des vies ou augmenter votre résultat au dé contre le dragon final (si la couleur correspond évidement). Si vous tombez sur un pion qui n’est pas celui du roi dragon vous avez le choix entre faire le deck dragon ou l’événement normal.
Ici on rajoute une autre mécanique au jeu ce qui n’est pas pour me déplaire, le coup du roi dragon qui change à tout va, le fait de devoir récupérer les pions pour augmenter ses chances à la fin, arriver au centre du plateau et se battre avec le roi dragon (qui peut changer en cours de route ^^). Bref cette extension fait parti de mes must have avec la faucheuse tellement elle apporte au jeu.

 

ubitl16

Le Cataclysme est la dernière extension du jeu, celle qui clôt cette série et d’une bien belle manière. Après nous avoir rajouté des nouvelles zones à explorer via des « coins », modifié le centre du plateau, cette extensions propose tout simplement de carrément remplacer le plateau de jeu principal et donc avec de nouveaux évènements !!!

Les deux « Print on Demand » ne sont disponible que via le site de l’éditeur.

tl_pod_nether_realm_mockup

Le royaume D’Outre Monde proposent 3 fins alternatives et 36 nouvelles cartes aventure (celle que vous piochez) qui sont à classer dans les épiques . Une sorte de mini extensions sans figurines mais pour ceux qui cherchent du challenge ça se pose là 😀

tl_pod_deep_realms_mockup_fr

Les Royaumes des Profondeurs est parti aussi vite qu’il est venu, la fin entre geuweu et FFG ayant écourté sa vente sur le site.

Lesquelles prendre me direz vous ??

Dans un premier temps l’achat d’extension devient intéressant si on joue souvent à un jeu. Ne partez pas dans une frénésie boulimique compulsive de vouloir tout compléter, votre porte monnaie et donc votre banquier pourrait vous faire la gueule, si ce n’est pas votre partenaire qui va halluciner en voyant les boites arriver. Quelques parties par an ne permet pas d’épuiser le jeu de base et l’achat d’extension, au vu de l’investissement, reste secondaire. Cependant pour ceux qui commence à augmenter la fréquence de jeu ça va vite devenir indispensable. Selon moi (et ça reste mon avis perso qui n’engage que moi), l’achat doit se faire dans cet ordre et suivant ces conditions :
La Faucheuse : pour son taux d’emmerdement sur les autres et le fait qu’il reste très drôle de voir tout le monde fuir la mort sur le plateau ça reste pour moi un achat prioritaire, surtout que le tarif reste raisonnable. Perso je l’inclus automatiquement dans le jeu de base maintenant.
La Lune de Sang : idem que ci-dessus et ça reste dans le sujet.
Le Dragon : parce qu’elle permet de changer radicalement sa façon de jouer cette extension est passée dans le haut du pavé. Elle a certes un coût mais le plaisir et le renouvellement ludique est indéniable.
-Le Cataclysme : parce que changer de plateau reste un renouvellement monstrueux là encore et change complètement le gameplay.

Voilà, je vous ais donné pour moi les « indispensables » même si d’un joueur à l’autre ça peut varier. Je ne met pas de coté les autres extensions loin de là, mais les « petites » tel que la Marche du froid, la Source sacré, Les terres de feu et Le Prophète sont au même niveau car elle sont toutes identiques sur le principe, c’est à dire vous proposer des fins alternatives (au lieu de récupérer la couronne de commandement vosu devrez battre un monstre ou réussir une ultime quête, etc), rajouter des personnages (et donc des pouvoirs spéciaux sympa) et quelques variantes de jeu via de nouvelles cartes ou équipement supplémentaires. Ensuite seul le thème vous fera pencher pour l’une ou l’autre. Cependant si vous prenez les 4 « essentielles » vous aurez déjà de quoi faire et une bonne rejouabilité, autant au niveau fin alternatives que nouveaux personnages.

Le Donjon, les Hautes Terres, la Cité et le Royaume Sylvestre : idem, elles sont du même niveau. Franchement à acheter en dernier car elles trouvent vraiment leur saveur dans le jeu à plusieurs et à partir de 4. Si vous avez l’habitude de jouer à 2 ou 3 cela agrandira trop le plateau pour y trouver un réel intérêt car vous allez vous éparpiller. Elles ne sont pas mauvaises mais à réserver pour les grosses parties. Par contre si vous jouer souvent au delà de 4 celles-ci doivent passer très vite dans votre liste d’achat. Au niveau du choix, là encore à vous de voir suivant votre thème de prédilection.

Les deux POD sont vraiment à réserver pour les fans car ça reste des carte de niveau « epic », de toute façon elles ne sont malheureusement plus en vente.

Je vous parlais de raccourcir le temps de jeu, car au final talisman c’est une ambiance avant tout et plus on est de fou, plus le jeu trouve de la saveur. Pour avoir fait des parties à 8 joueurs ça devient un beau bordel mais le tout assuré par des crises de rires, les rencontres entre joueurs (et donc coup de p..) se multipliant. Sauf que derrière comme c’est un jeu en tour par tour, ben ça peut devenir long, très long. Alors déjà dans un premier temps il suffit juste de réduire le nombre d’XP pour monter de niveau. A la base c’est 7 XP pour passer au niveau supérieur, et bien réduisez à 6 voir 5. Résultat garanti, votre perso va se booster plus vite et il sera donc plus rapide de se diriger vers le centre. Et histoire de garder vos joueurs attentifs autour de la table les extensions la faucheuse et lune de sang sont parfaites pour ça !!!

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout, je vous souhaite bon jeu et j’espère avoir été utile pour vous aider dans votre choix d’extension.

@+

Publicités

Une réflexion sur “ Talisman : review et choisir ses extensions ”

  1. J’aime beaucoup Talisman, pour y avoir joué pas mal de fois avec Ma Dame quand le petit faisait la sieste toute l’après midi (c’était l’bon temps….). La plupart des extensions sont vraiment biens mais le problème est que : 1- Elles rendent souvent ininterressants les persos de la boîte de base 2- Elles rallongent énormément le jeu
    Car c’est le problème de Talisman, c’est long et comme il n’y a pas d’interactions entre les joueurs, on s’ennuie vite. Surtout que plus il y a d’extensions, moins la probabilité de tomber sur des monstres est grande (et donc de gagner de l’XP pour monter de niveau), alors ça traîne, ça traîne….
    C4est dommage car le matériel est magnifique (d’ailleurs j’ai quand même quaisment tout acheté).
    Je rêve quand même de faire un jour une partie avec toutes les extensions, du moins, avec les quatre coins supp (donjon, cité, haute terre, royaume sylvestre) et le dragon au milieu 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s