Oui je sais c’est un marronnier et en plus je suis en retard pour la juillettistes :D. C’est juste une petite liste de jeu sympa à jouer avec les schtroumphs et les néophytes que j’ai fini par amener en vacance ou lors des WE. Ne cherchez pas des trucs compliqués, il y avait dans cet exercice deux obligations, que ce soit facile à transporter et jouable par tout le monde (comprendre mes enfants et la famille qui « découvre » le jds).

Je commence par « poule poule » de Oka Luda, un petit jeu de cartes avec quelques pions en forme d’oeufs pour compter les points et un système super simple, rapide et qui peut faire vriller votre cerveau 😀

On va démarrer avec la version simple, 3 types de cartes : oeufs, poule et renard. Un joueur fait défiler les cartes de la pioche, et le but est de taper sur le tas quand on arrive à 5 oeufs « disponible » .. c’est important ce mot là, vous allez comprendre 😀
Quand une carte oeuf apparaît, hop il est disponible, mais si une carte poule arrive après cette dernière le couve et ne devient donc PLUS disponible. Mais le renard passe par là et fait fuir la poule qui s’est mis à couver et donc l’oeuf redevient disponible !!
Là vous venez de comprendre qu’il va falloir se farcir du +1, -1, re + à force que les oeufs apparaissent, les poules et renards défilent … Le premier qui tape gagne un point de victoire, à 3 il remporte la partie.
Ca va vous avez saisi ?? Simple non , bon on fait venir les autres animaux de la ferme maintenant 😀

Entre le chien qui fait fuir le prochain renard qui passe, le renard malin qui se déguise en coq pour blouser le chien, le ver de terre qui attire les poules, le fermier qui ramasse les oeufs disponible à ce moment là, les oeufs d’autruche qui comptent double mais que la poule ne peut pas couver, le canard qui ne sert à rien, le coq qui décide de mettre fin à la partie avec son chant (et aux joueurs de taper en donnant le nombre exact d’oeufs dispo !!) … oui la version avec 3 types de cartes c’est pour les noobs 😀
Vous en voulez encore, on peut rajouter des trucs, le canard qui mange le ver de terre, le fermier qui a pas envie de ramasser les oeufs d’autruche car il a mal au dos, les variantes, les variantes …. bref tout le monde est concentré sur le truc, compte dans sa tête les oeufs , essaye de compter les cartes aussi … mais fou rire garanti et jeu apéro par excellence je vous invite à y aller gaiement !!!

Le second vous le connaissez, c’est twin it de chez Cocktail Games, mais cette fois-ci j’ai pu mettre la main sur la version « Cannes » qui contient des images rappelant des jds récent ou pas !! D’ailleurs le jeu dans le jeu est de trouver la référence 😀

 

Encore un petit truc d’observation /  rapidité mais ça marche vraiment bien avec les enfants (et les grands) et surtout on peste à se mélanger les pinceaux. Coup de coeur pour la version par équipe où cette fois-ci pour retrouver les paires un joueur doit taper sur la première carte et au second de trouver .. la seconde carte justement, là encore noms d’oiseaux garanti autour de la table !!!

Encore un autre jeu de cartes avec L’auberge des Pirates de chez Origames, là encore ça tient dans une petite boite en métal et les règles s’expliquent en 2 min.

Le jeu est simple, il y a un paquet de cartes numéroté de 1 à 10 … oui sauf que dedans il y a une carte 1, deux cartes 2, trois cartes 3 … etc et évidement dix cartes 10. Ca va vous suivez ?? On mélange tout ça et chaque joueur à 3 cartes en main pour débuter et choisit une carte face cachée qu’il met devant lui, on découvre tout ça simultanément et celui qui a la carte de plus faible valeur commence, pour les égalités vous pouvez utiliser des dés ou des poutres à vous de voir si vous êtes en pays de galles indépendant ou pas!
A votre tour vous avez 4 choix :
-prendre une carte de la pioche et la mettre dans votre main (et c’est au voisin de gauche de jouer ensuite)
-prendre une carte de la pioche sans la regarder et la dévoiler / poser devant un adversaire (pas vous donc). C’est un peu le coup de poker, parce que si vous posez une carte qu’il a déjà devant lui ben ça fait une paire donc vous êtes éliminé (et au joueur à votre gauche de jouer) !! Alors vu les stats des cartes, si le gars il un 8/9/10 posé devant lui ça devient couillu heing :D. Sinon si c’est passé c’est au joueur qui vient d’avoir la carte qui joue ensuite (oui on ne joue pas dans le sens horaire, va falloir vous habituer)
-prendre une carte de sa main et la poser devant un joueur .. bon là même qu’au dessus sauf que comme vous connaissez la carte vous avez moins de chance de faire un double par inadvertance (ou alors vous suivez pas du tout le jeu !!!!) et là c’est celui qui vient de recevoir la carte qui joue.
-et enfin accuser un joueur d’avoir un double, oui entre les cartes qu’il a en main et celles posées devant lui s’il a un double il est éliminé (et c’est au joueur à votre gauche de jouer), si vous avez accusé à tort, c’est vous qui êtes éliminé et c’est au joueur accusé de jouer. Là c’est pareil, si la personne à 4 cartes en main et 8/9/10 affiché devant lui la proba est forte heing … mais ça reste une proba 😀

Franchement comme les deux autres au dessus, ça se joue vite et à tout âge !! Du bonheur! Les petits plus, il existe une variante du jeu et le matériel peut même servir pour leur jeu « jour de chance », bref vosu avez limite 3 jeux en 1 là !!!

Je vais taper dans du plus « lourd » avec Azul …. oui bon je sais me regardez pas de travers comme ça, du FA-MI-LIAL j’ai dit !!!

Je vous explique les règles où ça ira ??? Non parce que pour être passé à coté de ce truc faut juste être arrivé dans le jds heing 😛 J’ai mis du temps à kraker, oui mais bon j’ai une excuse … oui ma femme et mes enfants .. oui je sais encore … oui je sais ils ont bon dos …  mais que voulez-vous …. madame adore et à ma grande surprise le petit dernier nous explose dessus !!!

Pour faire rapide vous avez dans un sac 20 carreaux (portugais !! .. non non je blague pas, c’est le thème :P) de 5 couleurs différentes. suivant le nombre de joueur on va poser plus ou moins de tuiles pour recevoir 4 de ces « carreaux ». A son tour le joueur va prendre une couleur, je dis bien « une couleur » sur une des tuiles, c’est à dire que s’il y a 3 carreaux de la même couleurs le joueur est obligé de prendre les 3. Il pose ensuite le surplus au centre de la table (dans notre exemple le dernier carreau qui n’était pas de la même couleur sur la tuile). Il va poser ces pièces sur une ligne de son plateau perso qui peut en contenir 1/2/3/4 ou 5 carreaux, mais il ne peut pas mixer (les carreaux pris lors de ce tour doivent aller dans la même ligne, le surplus ira dans sa réserve de malus.). Bref on continu comme ça de joueur en joueur à tour de rôle jusqu’à ce qu’il n’y est plus de carreaux dispo. A savoir que les carreaux placés en centre sont dispo, sauf que le premier joueur à aller se servir là bas devra prendre le pion premier joueur qui lui octroiera un malus de -1 au score lors de ce tour MAIS jouera en premier lors de la prochaine manche.
Justement à la fin du tour, on commence par le haut pour compter les points et chaque ligne complétée on pose un carreau sur la frise, et on compte les points (nombre de carreaux contiguë qui forment une ligne et une colonne). Par exemple un carreau tout seul ne rapporte que 1 point. Mais compléter une ligne de 3 et ça fera 3 points, autre exemple encore en posant le carreau je forme une ligne de 2 et une colonne de 3 et bien ça fait 5 points.
Les lignes non remplies sont laissées telle qu’elle, on en pose pas la couleur dans la frise, au joueur de la compléter au tour d’après. La partie s’arrête quand une ligne est complétée sur la frise par un des joueurs, on compte les bonus de points (+2 par ligne finie sur la frise, +7 par colonne et +10 si toutes les couleurs), celui qui a le plus de points remporte la partie.

Ca se joue vite, assez calculatoire et je vous dit .. mon schtroumph m’a carrément surpris Oo, comme cette partie le WE dernier où il a géré comme pas possible en finissant à 51 points c’est à dire 10 points devant le second .. alors oui carreaux, portugais, 51 .. il a les gênes vous allez me dire 😛

Et hop la transition qui déchire, vu qu’on parle d’une boisson alcoolisé à l’anis, je vais finir avec la détanque !!

Le truc est simple, c’est de la pétanque avec des dés .. oui je cherche 😀 On fait deux équipes, il y a les dés rouge et les dés noir, on lance le cochonnet en forme de dé lui aussi qui va indiquer l’événement du tour : lancer sur un pied, à deux mains, les gauchers comme des droitiers et inversement, les challenger qui font le point et décident d’inverser les scores totaux, vous pouvez bouger d’un pas par rapport à la zone de lancé.

De là ça se joue comme d’habitude, le dé le plus proche du cochonnet a le point et marque les points indiqués sur la face du dé. Oui sauf que s’il y a 5 faces avec des valeurs, il y a une 6eme face avec un pouvoir réparti sur les 6 dés (chaque équipe à les mêmes dés) :
– bouger le cochonnet jusqu’à 1m
– inverser deux dés
– reprendre un dé et le faire jouer par son propriétaire (donc votre équipe ou là leur heing !!)
– on multiplie le score par 2
– on divise le score par deux
– changer la face d’un dé (sauf mettre sur une face pouvoir)

Vous avez compris, paye les rebondissements et les noms d’oiseaux là encore le tout dans la bonne humeur. Les dés n’ont pas toutes les mêmes valeurs aussi, il faudra donc bien choisir le bon dé au bon moment, et croiser les doigts. Ah oui, si le cochonnet bouge en cours de partie et donc change de face, vous devinez bien que les conditions changent aussi 😀

Aller pour l’exemple, alors qu’on mène et que nos adversaires n’ont plus qu’un seul dé .. il bouge le cochonnet ( un coup de chatte !!), il peut choisir comment lancer .. vu qu’ils n’ont plus de dés et nous encore 5 il décide qu’on doit lancer de dos par dessus l’épaule. Après avoir éloigné les enfants pour éviter un accident, on s’exécute et on arrive quand même a placer un second dé avec ces conditions et gagnent la manche !! Mais ça a bien rigolé quand même quand on voit quelques trajectoires 😀

Franchement là encore c’est accessible aux plus jeunes et entre vieux cons on s’est marré comme pas possible, avec coup de putes en règle, le paquet pèse 3.5kg mais franchement ça remplace le jeu de boule classique. Le tout est en bois, on a joué sur des cailloux, ça a pris des coups mais normal et ça a bien tenu.

Bref là encore je vous invite à l’essayer si vous pouvez.

Voilà ma petite sélection de jeu familial de l’été, à part la détanque qui reste un peu grosse, si je vire le thermo de azul, ça prend juste une boite, pile poil ce qu’il faut pour pas trop charger la bagnole et avoir des heures de jeux différents.
Au pire j’espère avoir réussi à vous faire découvrir mes petits coups de coeur du moment.

Allez, bonnes vacances à ceux qui y sont ou qui y vont, et bonnes parties de jeux lors des WE pour ceux qui son rentrés mais peuvent jouer les prolongations autour d’un BBQ.

Des bizes, bon jeux et bonnes vacances